Contact : 09.54.47.25.58  |   Mon Panier

0item(s)

Votre panier est vide.

Product was successfully added to your shopping cart.

Une super tomate dans nos assiettes ?

Une super tomate dans nos assiettes ?

Après des années intenses de recherche, l’INRA, l’institut National de la Recherche Agricole a mis au point une variété de tomate. Juteuse et avec peu de pesticides, celle-ci a été conçue pour le domaine de la restauration, mais pourrait bien conquérir nos assiettes dans les années à venir.

Des standards qui ne changent pas

Une super tomate dans nos assiettes ? Une super tomate dans nos assiettes ?

On pouvait s’y attendre, la variété conçue en laboratoire répond parfaitement aux standards : rouges passion, bien rondes et charnues, les scientifiques se sont appliqués. Il a fallu près de 10 ans pour obtenir la « tomate parfaite », issue d’un croisement entre plusieurs variétés.

Tomate mûre, goût savoureux

Quant au goût, il n’y a pas de secret : la plupart des tomates destinées au commerce sont récoltées au « stade vert ». Avec cette nouvelle variété, pas question ! Elles sont cueillies à point, uniquement une fois qu’elles sont arrivées à maturité. Elles pourront ensuite résister au temps pendant huit jours si elles sont stockées à température ambiante.

Super Tomate, une tomate résistante

Et ce n’est pas tout, en plus de peser 40 grammes de plus que son ancienne version, cette « wonder tomate » résiste à huit maladies. C’est pour cela que les agriculteurs peuvent se permettre de les cultiver en minimisant la dose de pesticides.

Un jour dans nos assiettes ?

Soyez patients, cette nouvelle variété de tomate doit encore être testée hors laboratoire. Pour cela, 70 tonnes seront données à un réseau de restaurateurs professionnels cet été afin qu’elles soient essayées, goûtées, et peut-être savourées.

La saveur, une nouvelle priorité pour les Français

Si cette nouvelle variété voit le jour, c’est certainement parce que les Français accordent de plus en plus d’importance au goût des aliments.

L'association CLCV (association nationale de défense des consommateurs et usagers) a publié une étude sur la satisfaction des consommateurs sur les fruits. Une cinquantaine de dégustations à l'aveugle de tomates achetées dans des grandes et moyennes surfaces ont été mises en place. Plus de 850 personnes ont participé à l'opération qui a donné un résultat peu glorieux : 30 % des consommateurs déclarent ne pas aimer le produit, et 38 % les trouvent « ni bonnes, ni mauvaises ". Alors espérons que cette tomate améliorée fasse plus d’heureux..

Laisser un commentaire

Désolé, vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.