Contact : 09.54.47.25.58  |   Mon Panier

0item(s)

Votre panier est vide.

Product was successfully added to your shopping cart.

Rapide & Facile

  • Les fruits et les légumes, c’est la vie !

    Les fruits et les légumes, c’est la vie !

    Cinq fruits et légumes quotidiennement, c'est un minimum pour rester en bonne santé. Mais encore faut-il que ces derniers soient de qualité et de saison !

    En avril 2017, le Docteur Blandine Delenne, endocrinologue, et la diététicienne Mireille Laville s’entretiennent avec la Provence pour essayer de comprendre les habitudes des consommateurs français. Retour sur les observations et les conseils de ces deux expertes en la matière.

    Donald Trump confirme le retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris Donald Trump confirme le retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris

    Encourager la consommation de fruits et légumes

    En 1998, la première campagne d’incitation à la consommation de fruits et légumes est lancée dans le cadre du Plan National Nutrition Santé (PNNS). Quels effets ont eu ces campagnes sur la population ?

    Le Docteur Blandine Delenne rappelle au Journal La Provence, qu’a eu lieu une timide augmentation de la consommation de ces produits : en presque 20 ans, la moyenne de consommation de fruits et légumes quotidienne est passée de 350 grammes à 370 grammes. De plus, il faut savoir que cette augmentation est directement due à l’augmentation de la consommation de fruits transformés, et notamment, des compotes. Un apport nutritionnel qui n’est pas comparable avec les vrais fruits et légumes !

    Cependant, si on étudie les tendances sur une période plus large, à savoir, 60 ans, on peut constater une augmentation de 90 kilos par an et par adulte.

    Manger cinq fruits et légumes par jour : mais ça veut dire quoi au juste ?

    En effet, cette expression mérite d’être éclaircie car bien sûr, manger cinq pamplemousses n’a pas le même apport énergétique et nutritionnel que de manger cinq framboises ! Alors qu’en est-il réellement ?

    Comme l’explique Mireille Laville à la Provence, il faut plutôt parler de portions de fruits et légumes. Et un portion équivaut à envrion 400 grammes.

    Attention : il faut préférer les fruits et légumes frais, de saison et locaux. Si possible, ils doivent provenir de l’agriculture raisonnée ou de l’agriculture biologique. Ces critères sont capitaux si l’on veut absorber et exploiter tous les bienfaits et les propriétés fantastiques qu’offrent les fruits et légumes.

    Comment ces fruits et légumes profitent à votre corps ?

    Le Docteur Blandine Delenne a souligné l’impact positif des fruits et des légumes sur le corps et la santé en général. De plus, on sait avec certitude que l’espérance de vie augmente pour toutes les pathologies chroniques que l’on connaît ici, dans le monde occidental.

    A son tour, Mireille Laville vente les mérites des fruits et légumes : chargés en minéraux, vitamines, antioxydants : ces éléments sont essentiels pour assurer le bon fonctionnement de l’organisme. La clé, comme le rappelle la diététicienne, c’est la variété : il faut varier sa consommation de fruits et légumes car à chaque produit ses bienfaits. Quand l'orange renforcera vos défenses naturelles, d'autres légumes vous apporteront des fibres ou encore des vitamines ! Tous sont importants, et c'est aussi pour cela que notre consommation de fruits et légumes doit évoluer avec les saisons !

    Le nouveau régime citron Le nouveau régime citron
  • CHANGEMENTS CLIMATIQUES : LE GRÉ DES SAISONS BOULEVERSÉ, LES ÉTALS DE FRUITS ET LÉGUMES AUSSI !

    CHANGEMENTS CLIMATIQUES :

    LE GRÉ DES SAISONS BOULEVERSÉ, LES ÉTALS DE FRUITS ET LÉGUMES AUSSI  !

    « il faut consommer des fruits et des légumes de saisons » nous répète-t-on à longueur de journée ! Chose qui pourrait paraître évidente mais qui l’est de moins en moins. Avec le réchauffement climatique, on se demande bien si ce précieux conseil est toujours d’actualité avec les changements environnementaux dont nous sommes témoins.

    En attendant, les consommateurs sont déboussolés à la vue des étals, qui réunissent les fruits et légumes d’hiver et d’automne. Ainsi les tomates et les fraises côtoient les citrouilles et les poireaux chez les primeurs, et sur les marchés de fruits et légumes.

    changement climatique changement climatique

    Fruits d’été, légumes d’hiver dans les paniers fraicheur !

    Nous sommes en octobre, et les températures sont presque estivales. La bonne surprise, c’est que les fruits rouges sont toujours sur les marchés, et ce n’est pas les amateurs de fraises et de framboises qui vous diront le contraire.

    Si les choux, les carottes et les poireaux rappellent l’approche de l’hiver, les fruits et les légumes du soleil n’ont pas encore disparu pour autant. L’automne est bel et bien une période de transition, qui permet aux maraichers de mélanger saveurs et odeurs, couleurs et textures.

    Les producteurs locaux de fruits et légumes profitent des températures estivales

    Les petits agriculteurs locaux ont pu, à leur plus grand bonheur, prolonger la vente des fruits et légumes d’été. Qui n’a jamais rêvé d’un jus de pêche de saison en automne ?

    « Souvent, il y a des gelées un peu plus précoces, ce qui nous a permis de régaler nos consommateurs un peu plus longtemps » plaisante un producteur de la région.

    Faut-il quand même s’inquiéter du réchauffement climatique ?

    Les consommateurs responsables sont ravis, pouvant élaborer des recettes toutes nouvelles alliant savamment fruits d’été, fruits d’hiver, légumes d’hiver, légumes d’été, tout en respectant le côté « fruits et légumes de saisons ». Certes, ce réchauffement climatique procure des avantages aux petits agriculteurs locaux qui rentabilisent leur production et aux consommateurs raisonnés qui se régalent, mais doit-on le voir d’un mauvais œil ?

    Évidemment, ces perturbations climatiques sont parfois favorables aux productions agricoles, mais parfois, cela entraine des catastrophes naturelles. Et si jamais le réchauffement climatique ne cessait ?

    Se tourner vers l’agriculture biologique et raisonnée pour limiter les dégâts

    Pour lutter contre la mise en péril de l’environnement et les catastrophes naturelles, nous nous devons d’adopter un comportement éthique et de devenir progressivement des consommateurs responsables. D’où l’intérêt de se tourner vers des alternatives tels que l’agriculture biologique et raisonnée, les productions écologiques, les paniers bio, et les initiatives locales telles que Yep Nature.

  • RAISINS : PETITS FRUITS, GRANDES VERTUS

    Le raisin, vieux comme le monde

    Les vignes poussent en Europe depuis la nuit des temps ; rapidement, nos aïeux ont réussi à transformer le raisin en vin. Ce dernier compose aujourd’hui une part incontournable de notre culture.

    En terme de valeur nutritionnelle, ça donne quoi ?

    Le raisin de table se divise en deux catégories bien distinctes : en plus d’avoir un goût différent, le raisin blanc et le raisin noir n’ont pas du tout la même valeur nutritionnelle. Le raisin blanc est plus calorique (70 calories pour 100 grammes) que son cousin (62 calories pour 100 grammes). Il est aussi plus concentré en sucre.

    Le jus rafraichissant du raisin est chargé en minéraux comme le potassium (nécessaire à l’hydratation des cellules et au bon fonctionnement neuromusculaire et cardiaque) et en vitamine B9 (en partie responsable de la croissance cellulaire et de la défense du système immunitaire).

    raisin_blanc_marseille_yepnature.com raisin_blanc_marseille_yepnature.com

    Les 4 vertus du raisin

    De l’énergie en un clin d’œil !

    Grâce à ses sucres facilement assimilables (fructose et glucose), le raisin vous donnera de l’énergie très rapidement. Il est recommandé pour les personnes dont les besoins énergétiques sont importants comme les enfants – qui sont en pleine croissance – et les sportifs.

    Une meilleure élimination rénale.

    Sa forte teneur en potassium alliée à sa faible quantité de sodium fait du raisin l’aliment idéal pour les personnes souffrant d’hypertension ou d’œdème : ses propriétés diurétiques améliorent l’élimination rénale, c’est-à-dire que le corps évacue mieux les excès de sel.

    Adieu la constipation !

    Le raisin possède des propriétés laxatives grâce à sa concentration en fibres et en fructose. Fini les moments difficiles...

    Ami de la détox, bonjour !

    Le raisin participe à l’élimination des déchets de notre organisme grâce à ses qualités diurétiques et laxatives, alors aimez-le, il vous rendra service !

    Conseils et astuces

    Préférez le raisin noir, moins calorique et moins sucré que le raisin blanc, mais plus riche en vitamine C, vitamine B9, et en bêta-carotène.

    Évitez le raisin si :

    • vous avez les intestins sensibles, car les pépins sont irritants
    • vous souffrez de diabète, car le raisin est chargé en sucres (glucose, fructose)
    • vous êtes allergique à l’aspirine (le raisin contient une forte quantité de salicylate, un des composant de l’aspirine)
  • Panier Saison Régional:Poêlée poireaux et panais

    Panier Saison Régional: Poêlée Fondue de poireaux et panais à la cannelle

    Ingrédients:

    (panier saison régional semaine 50)

    • - 1 beau panais
    • - 2 blancs de poireaux
    • - 1 bel oignon
    • - échalote
    • - ail
    • - herbes de provence
    • - cannelle
    • - 1 noix de beurre
    • - un filet d'huile d'olive
    • - 3 cuillères à soupe de fromage blanc (pour les gourmands :de la crème fraîche ou crème liquide )

    Préparation

    • Faire revenir l'oignon émincé avec les rondelles de panais, l'échalote et l'ail.
    • 5 minutes après ajouter les poireaux coupés en fines rondelles.
    • Assaisonner à votre convenance avec sel + poivre + herbes + cannelle.
    • Oublier sur feu doux pendant environ 30 minutes.
    • Puis ajouter le fromage blanc en remuant, laisser réchauffer encore 5 minutes.
    Conseils

    Super facile à faire cette poêlée fondue accompagnera très bien vous viande ou poisson ou se dégustera seule avec plaisir !

  • Top 4 raisons de boire du jus de concombre

    1 – Le jus de concombre est un véritable allié santé au quotidien.

    Afficher l'image d'origine

    En premier lieu, et comme beaucoup d’autres légumes, le concombre contient de grandes quantités de fibres, de magnésium et de potassium qui concourent à faire baisser la tension artérielle et à réduire le risque de maladies cardio-vasculaires. Mais le jus de concombre possède aussi son atout spécifique ! Nous vous conseillons, une nouvelle fois, de préparer votre jus de concombre avec la peau (préférez les produits issus de l’agriculture biologique). Pourquoi cela ? La peau du concombre contient de la peroxydase, une protéine très bénéfique pour la santé et qui aide à lutter contre les excès du quotidien. Cette protéine permet tout d’abord de faire baisser le taux de sucre dans le sang et diminue de fait le risque des maladies liées à un taux de sucre trop élevé dans le sang et, entre autres, le diabète. Mais elle permet également de réduire le taux de cholestérol ! Qui eût cru que le jus de concombre serait un bon moyen d’aborder les prises de sang plus sereinement ? Je vous confie une petite idée recette pour un jus de concombre contenant sa peau : râpez la peau du concombre, mélangez là à un peu d’eau et au jus d’un demi-citron. Consommé quotidiennement, ce jus, qui nettoie et purifie l’organisme, est excellent pour la santé !

    2 – Le jus de concombre est un jus qui contient des substances « anti-cancer ».

    Afficher l'image d'origine

    Attention, retenez votre respiration ! Le concombre appartient à la grande famille des cucurbitacées et contient par conséquent des cucurbitacines et notamment de la cucurbitacine C (c’en est fini des grands mots, vous pouvez respirer de nouveau !). Cette cucurbitacine, qu’on classe parfois parmi les stéroïdes, est l’élément responsable de l’amertume du concombre. Mais elle est surtout connue pour ses propriétés anti-inflammatoires qui permettraient, toute mesure gardée évidemment, d’inhiber la croissance des cellules cancéreuses. Faîtes attention cependant, les producteurs, considérent les goûts des consommateurs, ont tendance à essayer de limiter l’amertume du concombre en utilisant des plants à faible teneur en cucurbitacine. Pour profiter au mieux de ces vertus du jus de concombre, préférez des plants anciens ou alors des variétés de concombre courts, au goût amer marqué. A vos jardins donc ! Mais rassurez-vous, le concombre est l’une des rares plantes qui se cultive presque toute l’année.

    3 – Le jus de concombre est l’ami des tissus !

    Afficher l'image d'origine

    Mais qu’est-ce que cela signifie ? Si le concombre est connu, c’est souvent pour ses vertus esthétiques : qui n’a jamais essayé de s’endormir avec deux rondelles sur les yeux ? Il apparaît aussi très régulièrement dans les composants des traitements pour la peau et l’acné puisqu’il aide à retendre les tissus et avoir une peau saine. La raison en est la suivante : le concombre contient de la silice. La silice est un minéral qui a pour propriété principale de renforcer les tissus connectés du corps : les muscles, les ligaments, les tendons, les cartilages et les os. Le jus de concombre est ainsi également l’allié du sportif (pour les muscles) et un excellent booster beauté !

    4 – Le jus de concombre, pour terminer, est votre allié minceur.

    Afficher l'image d'origine

    Exit les boissons diurétiques chimiques, le jus de concombre est un diurétique naturel qui favorise la satiété et vous aide à perdre du poids. Le concombre est composé à 95% d’eau. Il est donc idéal pour les personnes qui surveillent leur ligne car il présente un taux de calories très faible et un indice de satiété … très élevé ! Pour le dire simplement : le concombre rassasie et apaise la soif, sans faire grossir. En plus de cela, l’eau contenu dans le concombre est particulièrement riche en minéraux et en oligo-éléments. Sa haute teneur en potassium (environ 154mg/100g) et un taux de sodium relativement peu élevé (environ 4mg/100g) font du concombre la plante idéale pour drainer les toxines et pallier les problèmes de rétention d’eau. Consommé régulièrement, le jus de concombre est un jus drainant très efficace et il peut concourir à la disparition des calculs dans les reins. Ce sont ses bienfaits minceur qui ont fait du concombre, ces dernières années, l’une des stars des régimes dits au « jus verts » !

5 article(s)