Contact : 09.54.47.25.58  |   Mon Panier

0item(s)

Votre panier est vide.

Product was successfully added to your shopping cart.

La revue de presse

  • L’agriculture raisonnée, c’est quoi au juste ?

    L’agriculture raisonnée, c’est quoi au juste ?

     

    L’agriculture raisonnée L’agriculture raisonnée

    Une nouvelle alternative ?

     

    Vous pensiez qu’il n’y avait pas d’intermédiaire entre l’agriculture intensive et l’agriculture biologique ? Et bien si, il y en a une, et cette alternative est l’agriculture raisonnée. Mais qu’est-ce ? Focus sur un nouveau mode de production agricole.

     

    Cette manière de cultiver cherche à trouver un équilibre entre les objectifs de productivité de l’agriculture moderne (rentabilité, exigences croissantes en quantité, contraintes économiques) et les nouvelles contraintes environnementales auxquelles nous devons faire face. Il s’agit donc de respecter au mieux la nature, tout en produisant rentablement. L’agriculture raisonnée se rapproche ainsi de l’agriculture biologique tout en étant moins contraignante pour nos agriculteurs.

     

    Les modalités de l’agriculture raisonnée résultent d’une concertation entre des spécialistes de l’agriculture, de l’agro-alimentaire, de l’environnement et de la distribution. Quant à sa règlementation, elle figure dans la loi NRE de mai 2001 et est beaucoup plus souple que pour l’agriculture biologique.

     

    Une étape vers le bio ?

     

    L’agriculture raisonnée apparaît pour certains comme une « étape » vers le bio. C’est le moyen d’adopter des méthodes de production plus raisonnables sans pour autant bouleverser tout le processus de l’agriculteur. Cela pourrait représenter une « escale » pour certains, qui envisagent à long terme, de faire le choix d’un respect total de la nature via l’agriculture biologique.

    Pour d’autres, l’agriculture raisonnée représente une manière réaliste de produire, contrairement au bio, qui est contraignant en terme de rentabilité et de financement.

  • 4 raisons de croquer une amande

    4 raisons de croquer une amande

    L’amande est une excellente source de nutriments Elle contient : > des acides gras mono insaturés (2/3 de ses graisses) qui participent à maintenir le LDL- cholestérol (dont l’excès s’accumule dans les artères) à un niveau bas, sans altérer le taux de HDL- cholestérol (qui a un effet protecteur sur les vaisseaux sanguins). > 15% de fibres, qui permettent d’étaler la digestion des glucides dans le temps. > 19% de protéines végétales, pour rééquilibrer le rapport protéines végétales/protéines animales. > l’amande est également riche en magnésium et en vitamine E antioxydante, des nutriments bons pour le coeur.

    L’amande, un aliment satiétogène Comment expliquer qu’en ajoutant des amandes à son alimentation habituelle on ne prenne pas de poids ? Les chercheurs pensent que c’est tout simplement parce que l’amande procure une excellente satiété, en partie grâce à sa richesse en fibres et protéines. Consommer une poignée d’amandes aide à réduire la consommation d’autres aliments et, pendant un bon moment, la sensation de faim est dissipée. L’amande évite les fringales et les grignotages fatals !

    L’amande, un aliment moins calorique qu’on ne le pense Tous les lipides (graisses) contenus dans les amandes ne sont pas forcément assimilés. Lorsqu’elle est consommée entière (et non en poudre), la mastication ne permet pas de la broyer très finement. Certaines de ses parois cellulaires restent alors intactes et ses lipides ne sont pas totalement accessibles aux sucs digestifs.dans le cadre d'un régime minceur, il est donc conseillé de donner la priorité aux amandes entières.

    L’amande possède une excellente densité nutritionnelle Elle s’avère être un allié de choix, car elle vient notamment compenser les fréquentes déficiences en vitamine E et en magnésium. 28 g d’amandes (une poignée) apportent : 7, 3 mg de vitamine E, 73% des AJR (Apports Journaliers Recommandés), 0,21 mg de vitamine B2, 13% des AJR, 19,6 µg de vitamine B9, 10% des AJR, 70 mg de magnésium, 23% des AJR, 132 mg de phosphore, 17% des AJR, 1,2 mg de fer, 9% des AJR.

    Source

  • Comment manger 5 fruits et légumes par jour ?

    Comment manger 5 fruits et légumes par jour ?

    5 fruits et légumes par jour 5 fruits et légumes par jour

    Le Programme National Nutrition Santé en France et Santé Canada préconisent de manger 5 fruits et légumes par jour. Ce conseil intégré par tous peut être dur à suivre quotidiennement. Voici quelques pistes pour consommer facilement au moins 5 fruits ou légumes par jour.

    Pourquoi faut-il manger 5 fruits et légumes par jour ?

    Pourquoi faut-il manger 5 fruits et légumes par jour ?

    Pour le Programme National Nutrition Santé (PNNS), 5 fruits ou légumes correspondent à 5 portions (80 à 100 g) qu'il faudrait consommer quotidiennement. Une portion de fruits et légumes correspond par exemple à 1 bol de soupe, 1 jus de fruits, 1 poignée d’haricots verts, 1 poire, 4-5 fraises ou 2 prunes.

    Quelque soit le nombre de fruits ou de légumes qui entrent dans la composition du plat, c’est la portion qui compte. Les jus de fruits comptent seulement s’ils sont pressés ou « pur jus ». Pourquoi est-il conseillé de consommer 5 fruits et légumes par jour ?

    Les légumes et les fruits sont remplis de nutriments indispensables au bon fonctionnement de l’organisme comme des vitamines et des minéraux. Ils apportent à l’organisme de l’énergie et aident à lutter contre de nombreuses maladies comme les maladies cardiovasculaires, le diabète ou l’excès de « mauvais » cholestérol. De plus, ils contiennent des antioxydants qui protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres (= substances produites au cours du fonctionnement normal de l’organisme). Il est conseillé de manger au moins 5 fruits et légumes par jour 5 car, d’après le tableau des Apports Journaliers Recommandés (AJR)3, cela correspond à la quantité nécessaire pour satisfaire les besoins de l’organisme en vitamines, minéraux et fibres.

    Comment faire ?

    Comment faire ?

    La recommandation de manger 5 fruits et légumes par jour est un repère, pas une norme.

    Voici une idée de composition de repas afin de manger 5 portions de légumes ou de fruits quotidiennement :

    Petit-déjeuner : un jus pressé ou un fruit frais Déjeuner : une portion de crudités (tomate, carotte, chou…) Collation : une compote ou une poignée de fruits secs Dîner : un plat de légumes cuits et un fruit frais en dessert

     

    Comment bien choisir ses fruits et légumes ?

    Il est préférable de respecter la saisonnalité des fruits et légumes. En plus de coûter moins cher, les fruits et légumes de saison sont aussi meilleurs.

    Lorsque les légumes sont surgelés ou déjà préparés, il est important de prêter attention à leur composition. En effet, ces produits sont généralement plus riches en sel et ils contiennent plus de lipides (= matière grasse) et de sucre que des légumes ou des fruits frais. Il est aussi préférable d’éviter les légumes et les fruits en sauce, souvent trop riches en sel.

    Des idées de recettes

    Des idées de recettes

    Pour mettre des légumes au menu 

    - Soupes : soupe potagère - Gratins de légumes : gratin de carottes et panais - Légumes farcis : courgettes farcies - Poêlée de légumes (mélange de plusieurs légumes cuits à la poêle dans un peu de matière grasse ou cuits dans un wok) - Légumes crus pour l’apéritif avec une sauce tzatziki - Salades composées : salade d’endives et poires

    Pour mettre des fruits au menu

    - Compote : compote de rhubarbe à l’orange - Pommes au four : pommes brulées au tofu - Smoothies : smoothie rafraîchissant - Brochettes de fruits - Salade de fruits : salsa aux fruits

    Des conseils pour une cuisson santé

    Des conseils pour une cuisson santé

    Ne pas faire tremper les légumes et les fruits mais les laver rapidement à l'eau courante. Les micronutriments des légumes sont hydrosolubles : il faut donc qu'ils soient le moins longtemps possible en contact avec l'eau.

    Ne pas cuire les légumes trop longtemps. La vitamine C et la vitamine B faisant partie des micronutriments hydrosolubles, elles risquent d’être détruites.

    Il est conseillé de cuire plutôt les légumes à la vapeur car les éléments nutritifs c'est-à-dire les minéraux et les vitamines, migrent dans l’eau.

    Astuce santé : l'eau de cuisson des légumes est excellente pour cuisiner des sauces ou des vinaigrettes car elle contient les éléments nutritifs dissous des légumes.

    Conseils de conservation des fruits et légumes

    Conseils de conservation des fruits et légumes

    Éviter de conserver les fruits et les légumes dans le réfrigérateur. Le froid réduit leur teneur en vitamines.

    Penser aux légumes ou fruits surgelés qui peuvent être une alternative aux légumes frais puisqu’ils sont traités juste après être cueillis afin de réduire au maximum la perte des nutriments.

    Éplucher le moins souvent les fruits et légumes car leur peau contient une partie importante des éléments nutritifs. Mieux vaut laver rapidement les fruits et légumes à l'eau claire et garder la pelure.

  • Abricot sec : bienfaits des abricots secs sur la santé

    Abricot sec : bienfaits des abricots secs sur la santé

    L'abricot sec provient de la déshydratation du fruit frais de l'abricotier dont les variétés sont multiples. Fruit estival d'une belle couleur orangée, l'abricot peut se consommer toute l'année sous sa forme séchée.

    Il conserve les caractéristiques nutritionnelles de l'abricot frais en proportions 4 à 5 fois plus grandes, excepté pour la vitamine C insignifiante. Cinq fois plus énergétique dans sa version sèche, c'est le fruit sec le plus riche en potassium, bien connu des sportifs pour lutter contre les crampes. Très riche en fibres, l'abricot sec permet de lutter contre une éventuelle constipation mais peut aussi exacerber les intestins fragiles.

    Le point dans notre article.

    Caractéristiques de l'abricot sec

    Afin de se conserver durant plusieurs mois, l'abricot sec a une teneur en eau divisée par trois par rapport à l'abricot frais, le rendant ainsi moins sensible aux bactéries qui pourraient le dégrader.

    Comme tous les fruits à la couleur orangée, l'abricot sec est très riche en pro-vitamine A ou bêta-carotène (précurseur de la vitamine A), très utile pour améliorer la vision.

    Bon à savoir : l'abricot sec vendu en vrac ou en sachet est dépourvu de son amande (graine qui se trouve à l'intérieur du noyau) qui présente un risque d'intoxication au cyanure. En effet, un composé d'origine naturelle appelé amygdaline est présent dans les amandes d'abricot et se convertit en cyanure après l'ingestion. La dose maximale autorisée pour un adulte est fixée à une grande amande ou trois petites amandes d'abricot.

    Valeur nutritionnelle pour 100 g d'abricot sec

    L'abricot sec est 5 fois plus énergétique que l'abricot frais (271 kcal contre 59 kcal pour 100 g).

    Il se caractéristique par une richesse en sucre (53 %), en fibres, mais aussi en potassium, phosphore et pro-vitamine A, ce qui en fait l'un des fruits secs les plus riches en minéraux et oligoéléments.

    Il renferme des polyphénols, substances à effet antioxydant (sorte d'anti-rouille pour nos cellules), en quantité moindre que la teneur moyenne des autres fruits.

    Comparaison de la valeur nutritionnelle entre l'abricot frais et sec

    L'abricot sec résulte de la déshydratation du fruit frais. Tous les éléments nutritifs de l'abricot frais se retrouvent en proportions 4 à 5 fois plus importantes dans sa version séchée, à l'exception de la vitamine C.

    Tableau comparatif entre abricot sec et abricot frais pour 100 g.

    Éléments nutritifs Abricot sec Abricot frais
    Protéines (g/100 g) 3,14 0,9
    Glucides (g/100 g)

    dont sucres

    53

    40,5

    9

    8

    Fibres (g/100 g) 5,7 1,7
    Lipides (g/100 g) 0,8 0,2
    Sodium (mg/100 g) 39 < 2,2
    Phosphore (mg/100 g) 68,3 16,6
    Potassium (mg/100 g) 1090 237
    Bêta-carotène (µg/100 g)

    ou Équivalent en vitamine A (µg/100 g)

    2160

    359

    1630

    271

    Vitamine C (mg/100 g) 1 5,45
    Eau (g/100 g) 29,4 86,1
    Énergie (kcal/100 g)

    Énergie (KJ/100 g)

    271

    1150

    49

    208

    Source : table de composition nutritionnelle Ciqual 2013 de l'ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire alimentation, environnement, travail).

    Bienfaits de la consommation d'abricot sec

    La consommation d'abricot sec est indiquée dans les cas suivants :

    • régime riche en potassium (minéral qui intervient dans la fonction musculaire et donc utile en cas de crampe) ;
    • régime hypercalorique du fait de sa teneur en sucre élevée (53 %) : véritable aliment anti coup de fatigue très énergétique ;
    • régime pauvre en lipides du fait de sa très faible teneur en matières grasses (quasi nulle).

    Bon à savoir : les abricots secs sont très intéressants pour les sportifs qui ont besoin d'énergie rapidement et en petite quantité. Trois petits abricots secs apportent en moyenne 10 g de sucre.

    Abricot sec : quelles contre-indications ?

    La consommation d'abricot sec peut être contre-indiquée dans les cas suivants :

    • régime sans fibres végétales : pour les personnes sensibles, une consommation trop importante d'abricots secs peut entraîner des désordres intestinaux, voire une diarrhée ;
    • régime sans résidus visant à diminuer la fréquence et l'abondance des selles ;
    • régime contrôlé en glucides : chez une personne diabétique par exemple ;
    • régime hypocalorique : une consommation excessive d'abricots secs freinera la perte de poids recherchée ;
    • régime pauvre en potassium.

    Abricots secs : comment les manger ?

    Les abricots secs peuvent se déguster seuls en fin de repas à la place d'un fruit frais (5 à 6 petits abricots secs équivalent à une pomme moyenne), en collation ou encore au petit-déjeuner mélangés à des céréales et un produit laitier.

    Les abricots secs se marient également très bien avec des légumes cuits comme dans un gratin de courgettes, potimarron et abricots secs, saupoudrés d'amandes effilées : un concentré de vitamines et minéraux garanti !

    Bon à savoir : fruit sec très parfumé, l'abricot sec entre dans la composition de nombreuses recettes sucrées et salées comme c'est le cas dans la cuisine orientale avec les tajines d'agneau aux abricots secs par exemple.

    Source

  • Livraison panier fruits et légumes: Pourquoi fête-t-on la Saint-Valentin le 14 février ?

    Livraison panier fruits et légumes: Pourquoi fête-t-on la Saint-Valentin le 14 février ?

    livraison panier fruits et légumes livraison panier fruits et légumes

    Que l’on choisisse de la fêter ou non, la Saint-Valentin est fixée au 14 février. Une date chargée d'histoire.

    La légende la plus ancienne serait liée aux Lupercales, les fêtes de la fertilité qui avaient lieu dans la Rome antique en l’honneur de Lupercus, le protecteur des champs et des troupeaux. Le rituel de ces journées était la course des Luperques : les hommes couraient après les femmes et les frappaient avec des peaux de bouc, ce qui devait leur assurer d’être fécondes et d’avoir une grossesse heureuse.

    Interdites en 494, ces célébrations païennes ont été remplacées par une fête chrétienne de la purification (la Chandeleur) et une fête de l’amour et de la fécondité (la Saint-Valentin).

    Valentin, prêtre martyr

    Une autre théorie raconte qu’au IIIe siècle après Jésus-Christ, un prêtre nommé Valentin célébrait en secret des mariages, interdits par l’Empereur qui craignait que les soldats ne s’attachent trop aux femmes.

    Lorsque l’Empereur Claude apprit l’existence de ces unions secrètes, il fit emprisonner Valentin. Le prêtre fit alors connaissance de la fille de son geôlier, aveugle. On raconte qu’il lui rendit la vue et lui adressa une lettre signée "Ton Valentin". Valentin a été décapité le 14 février 270.

    Après la chute de l’Empire romain, il fut canonisé en en 1496, en l’honneur de son sacrifice pour l’amour, et devint officiellement le saint-patron des amoureux. La fête, autrefois païenne, devint religieuse. Le 14 février devint la Saint-Valentin.

    L'accouplement des oiseaux

    Convaincu, il institue officiellement cette pratique à la Cour de France à son retour de la campagne d'Angleterre : il sera désormais d'usage, le jour de la Saint-Valentin, d'envoyer à sa bien-aimée un tendre message amoureux.

  • Marseille: Pourquoi mange-t-on des crêpes à la Chandeleur ?

    Chaque année, pour le plus grand bonheur des gourmands, la tradition veut que l’on mange des crêpes le 2 février à la Chandeleur. Mais savez-vous pourquoi ? France Bleu vous dit tout et vous propose de participer à notre quizz spécial.

    Ce mardi 2 février, c'est la Chandeleur ! Et tous les ans, à cette période, les gourmands ont une excuse toute trouvée pour déguster des crêpes faites maison. Mais savez-vous d'où vient cette tradition?

    À l'origine une fête païenne

    Sous l'Empire romain,  la Chandeleur célébrait traditionnellement le dieu Pan. Toute la nuit, les croyants organisaient une descente aux flambeaux dans les rues de Rome. Cette fête païenne se christiannisera peu à peu.  En 472, le pape Gélase 1er décide que cette fête aura vocation à célébrer la présentation de Jésus au Temple. Dans la Bible en effet, Marie et Joseph se présentent au Temple à Jérusalem quarante jours après la veillée de Noël et procèdent au sacrifice de deux colombes, selon les préceptes révélés par Moïse. Un homme sage nommé Syméon serait entré dans le Temple et aurait reconnu la "nature divine" du nouveau-né. L'homme aurait vu dans l'enfant la "lumière" qui éclairerait les païens.

    Dès 472,  des processions aux chandelles sont organisées le jour de la Chandeleur. Chaque croyant doit récupérer un cierge à l'église et le ramener chez lui en faisant bien attention à le garder allumé. Ce cierge béni est censé avoir d'autres pouvoirs. On dit que quelques gouttes de sa cire versée sur des œufs à couver en assurent une bonne éclosion. Et aussi que sa flamme protège de la foudre si on l'allume pendant l'orage.

    D'où vient la tradition des crêpes ?

    Cette tradition  serait liée à une croyance populaire selon laquelle on murmurait que la farine de l'année serait perdue si on ne faisait pas de crêpes pendant la Chandeleur. "Si point ne veut de blé charbonneux, mange des crêpes à la Chandeleur". Mais d'autres traditions ont vu le jour, comme celle que vous avez peut-être testé, de tenir une pièce de monnaie dans la main et de retourner une crêpe en la jetant en l'air. Les plus superstitieux conservait la première crêpe dans leur armoire pendant un an pour attirer la chance. À vous de voir !

  • Nutrition: Vertus et bienfaits de l'olive

    Noires, vertes, ou violettes, à l’apéro, en salades, ou en plats cuisinés : mangez des olives

    • Olive: Anti-cholestérol

    L’olive est riche en « bonnes graisses », elle possède 75% d’acides oléiques, qui est un acide gras mono-instauré. Contrairement aux acides gras saturés plus largement consommé au quotidien, les acides gras mono-instaurés ont un effet bénéfique sur le cholestérol. Les olives sont également très pauvre en cholestérol, elles en contiennent seulement 0,2mg aux 100g.

    • Olive: Peu calorique

    Avec environ 150Kcal/100g, l’olive est trois à quatre fois moins calorique que la plupart des snacks apéritifs (chips, cacahuètes). Alors cet été on troque le bol de chips contre une poignée d’olives !

     

    • Olive: Riche en fer

    Consommer 100g d’olives noires permet de couvrir 45,5% des apports journaliers recommandés. Le fer est un minéral essentiel à notre organisme. Il permet d’oxygéner l’organisme et participe à la production des globules rouges.

     

    • Olive: Préserve la peau

    La forte teneur en vitamine E contenu dans l’olive permet de lutter contre le vieillissement épidermique. La vitamine E est un antioxydant qui améliore la microcirculation cutanée et favorise ainsi la diminution des rides. Elle protège également la peau contre les rayonnements ultraviolets du soleil.

     

    • Olive: Nettoie le tube digestif

    Les olives nettoient le tube digestif en profondeur et contribuent à l’hygiène interne. L’huile présente dans les olives lubrifie le colon et facilite l’évacuation des selles. Elles sont donc un puissant allié contre la constipation chronique.

     

    L’olive est hypoglycémiante, ce qui la rend très intéressante pour les diabétiques. Des études ont permis de constater que l’indice de résistance à l’insuline apparaissait significativement plus faible chez les consommateurs d’huile d’olive.

  • Nutrition: Panais, Top 10 des aliments les plus riches en fibres

    Les panais

    Les panais sont de couleur blanche ou crème. Ils ont une petite saveur de noisette et, comme les carottes, ils peuvent être cuits à la vapeur, braisés, rôtis, sautés, bouillis ou préparés en crème.

    Selon le site Internet BC Fresh Vegetables, ils sont également riches en vitamine C, en potassium et en acide folique. Au Moyen Âge, ils étaient fort appréciés durant le carême, étant riches en fibres solubles. «Les fibres solubles, comme on en retrouve dans les légumes et les fruits, sont importantes en raison de leur capacité à régulariser le taux de sucre dans le sang. De plus, elles induisent un sentiment de plénitude qui nous évite de trop manger», affirme Heidi Bates.

    Peut-être est-ce là la raison pour laquelle les panais étaient si populaires parmi ceux qui évitaient de consommer de la viande pendant le carême.

    panais Marseille panais Marseille
  • Bien manger est le début du bonheur

    Bien manger est le début du bonheur

    Expression à la mode et indémodable du monde de la santé alternative : Que ton aliment soit ta médecine, et ta médecine ton aliment.

    www.yepnature.com www.yepnature.com

    Le chocolat, c’est bon pour le moral, mais un carré suffit ! Bien s’alimenter, ce n’est pas uniquement bon pour le corps. C’est aussi se sentir bien dans sa tête.

    Pour respirer la santé, c'est bien connu, il faut d'abord manger varié et équilibré. Sans oublier certains aliments en particulier réputés doper votre moral ou encore combattre le stress. Vous saurez tout des vertus des aliments, notamment des fruits et des légumes de Yepnature.

  • Fruits et Légumes Marseille : Valeur nutritive de la courge musquée

    Fruits et Légumes Marseille : La courge musquée, aussi appelée « butternut » est le fruit d’une plante potagère de la famille des Cucurbitacées qui regroupe également les melons et le concombre. Cette plante annuelle à la forme d’une grosse poire possède une chair moelleuse, un peu sucrée et orangée. Il existe une variété impressionnante de courges. On les différencie en deux principales catégories soient les courges d’été et les courges d’hiver selon leur durée de conservation. La courge butternut fait partie des courges d’hiver qui se récoltent à pleine maturité et qui se consomment cuites

    Les pays producteurs de courges sont la Chine, la Roumanie, l’Égypte, l’Argentine, la Turquie, l’Italie et le Japon.

    Historique de la courge musquée

    Les courges sont consommées depuis très longtemps soit près de 10 000 ans. Les Indiens les consommaient pour ses graines. Par la suite, les peuples Aztèques, Mayas, et Incas les ont cultivées en même temps que les maïs et les fèves. Christophe Colomb fut le premier Européen à goûter ces fruits pour ensuite l’introduire en Europe.

    Valeur nutritive de la courge musquée

    Pour 100 g ou 1/2 tasse (125 ml) cuite
    Calories 40 kcal
    Eau 88 g
    Glucides 10,5 g
    Protéines 0,9 g
    Lipides 0,1 g
    Fibres alimentaires 1,7 g
    Vitamine A 558 µg
    Bêta-carotène 4570 µg
    Bêta-cryptoxanthine 3116 µg

     

    Effets santé du Butternut

    Vitamine A/Bêta-carotène/Bêta-cryptoxanthine

    La courge musquée est une excellente source de vitamine A. Le rétinol est l’une des formes actives de la vitamine A dans l’organisme. La vitamine A est l’une des vitamines les plus polyvalentes, collaborant à plusieurs fonctions de l’organisme. Entre autres, elle contribue à la croissance des os et des dents, maintient la peau en santé et protège contre les infections. De plus, elle joue un rôle antioxydant et favorise une bonne vision, particulièrement dans l’obscurité. La courge musquée est également riche en bêta-carotène et bêta-cryptoxanthine, des précurseurs de la vitamine A au pouvoir antioxydant qui limite le stress oxydatif et les radicaux libres, des molécules responsables du vieillissement de nos cellules. Le bêta-carotène pourrait également améliorer certaines fonctions du système immunitaire (1-2). De plus, ces caroténoïdes sont également étudiés dans les domaines de la dégénérescence maculaire, cataracte, maladies cardiovasculaires et certains types de cancer tels que poumon, cavité buccale, pharynx et col de l’utérus. Par contre, les données ne sont pas encore probantes.

    Les cucurbitacines, composés se retrouvant dans les courges auraient également des propriétés anti-cancer. D’autres études doivent être effectuées, car jusqu’à maintenant, celles-ci ont été réalisées sur des cellules (3).

    Utilisation du Butternut

    À l’achat, il faut rechercher une courge musquée qui mesure entre 20 et 30 cm avec une base d’une douzaine de cm de diamètre. Sa peau devrait être lisse et de couleur crème, sans fendillement ou taches brunâtres. Choisir une courge qui présente encore une partie de la tige, car cela ralentit sa déshydratation. La courge musquée se conserve plusieurs mois à l’abri de la chaleur et de la lumière. Une température entre 10 et 15 degrés permet une meilleure conservation et on ne les réfrigère que lorsqu’elles sont cuites ou coupées. On peut les congeler également lorsqu’elles sont cuites ou réduites en purée. Apprêtée comme un légume, la courge musquée s’incorpore aux soupes, ragoûts, couscous, gratins et mets mijotés. Cuite et réduite en purée, elle s’incorpore aux purées de pomme de terre et aux potages. Elle peut également s’intégrer dans les desserts de type tarte, muffins, gâteau, biscuits, etc. Les courges d’hiver étant plutôt fades, elles gagnent à être assaisonnées adéquatement. Ses graines sont également comestibles.

    Il est important de noter que les caroténoïdes sont davantage assimilés par l’organisme lorsque la courge musquée est cuite dans un peu de matières grasses.

    Mot de la nutritionniste

    La courge musquée ou butternut est un fruit-légume facile à cuisiner et à conserver. Intégrez-la un peu partout pour une bonne dose de vitamine A.

    Source

Articles 1 à 10 sur un total de 12

  1. 1
  2. 2