Contact : 09.54.47.25.58  |   Mon Panier

0item(s)

Votre panier est vide.

Product was successfully added to your shopping cart.

Les AMAP, une démarche qui a du bon !

Les AMAP, une démarche qui a du bon !

Qu’est ce qu’une AMAP ?

Les AMAP ont été mises en place par l’association Alliance Provence, en 2011. AMAP est l’acronyme d’ « Association de maintien de l’agriculture paysanne ». Du mouvement des AMAP, sont issus les Paniers Marseillais, qui ont pour but principal de faciliter au plus grand nombre l’accès aux produits biologiques et favoriser une consommation écologique et responsable. Leur moyen d’action ? L’établissement de nouveaux circuits de consommation : des circuits plus courts. Il s’agit ici d’éviter tous les stades intermédiaires entre production et consommation. Résultats ? On a des produits frais, de saison, cueillis à point et qui participent à la cause écologique. En plus de cela, cette démarche booste l’économie locale, et permet aux petits producteurs régionaux de subvenir à leur besoin, sans produire à perte, comme c’est souvent le cas aujourd’hui.

fruits et légumes marseille fruits et légumes marseille

Et concrètement, ça donne quoi ?

De manière régulière (une fois par semaine par exemple), le producteur propose aux partenaires des produits frais (fruits, légumes, œufs, fromage, viande...). Les produits disponibles constitueront le panier, celui-ci variant en fonction de la maturité des fruits et légumes par exemple. Il est parfois possible, d'échanger les produits entre eux selon ses préférences.

Quelle différence avec la grande distribution ?

Les produits issus des AMAP s’opposent en certains sens aux produits des grandes surfaces. Tout d’abord, les AMAP n’ont pas l’obligation de la standardisation. Tous les produits, même s’ils n’ont pas une apparence parfaite, sont consommés. Avec la grande distribution, c’est parfois 60% de la récolte qui est éliminée du circuit. Cette démarche permet de proposer des produits moins chers. Un accord commun nécessaire entre le producteur et les consommateurs

Il est nécessaire pour les producteurs et les consommateurs de se mettre d’accord sur les techniques agricoles et les méthodes de production à employer. Ces méthodes doivent être en corrélation avec la charte de l’agriculture paysanne et du cahier des charges de l’agriculture biologique.

Concernant le prix du panier, il est fixé équitablement. D’une part, il doit permettre au producteur de couvrir les frais (matériels, dépenses d’énergies etc...) et d’obtenir un revenu digne de ce nom. Et d’autre part, ce même prix doit être accessible pour les consommateurs.

On arrive en général à un prix proche de celui de la grande distribution, mais avec des produits de meilleure qualité, et avec un goût bien plus savoureux.

Un produit de qualité pour un prix de grande surface ? Comment est-ce possible ?

Tout d’abord, le fait qu’on ne jette pas ou très peu de produits permet d’amortir fortement les coûts par rapport aux grandes surfaces. De plus, comme certains intermédiaires sont sortis du circuit, ils ne sont plus là pour récupérer une marge considérable sur les produits ; Pour finir, l’emballage est quasi inexistant, voire absent, donc très peu de frais sont dédiés à l’emballage, ce qui nous donne en fin de compte, un produit tout à fait abordable.

Alors tant que nous pouvons, profitons du bon!

Laisser un commentaire

Désolé, vous devez être connecté(e) pour rédiger un commentaire.