Contact : 09.54.47.25.58  |   Mon Panier

0item(s)

Votre panier est vide.

Product was successfully added to your shopping cart.

aliments sains

  • Les fruits et les légumes, c’est la vie !

    Les fruits et les légumes, c’est la vie !

    Cinq fruits et légumes quotidiennement, c'est un minimum pour rester en bonne santé. Mais encore faut-il que ces derniers soient de qualité et de saison !

    En avril 2017, le Docteur Blandine Delenne, endocrinologue, et la diététicienne Mireille Laville s’entretiennent avec la Provence pour essayer de comprendre les habitudes des consommateurs français. Retour sur les observations et les conseils de ces deux expertes en la matière.

    Donald Trump confirme le retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris Donald Trump confirme le retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris

    Encourager la consommation de fruits et légumes

    En 1998, la première campagne d’incitation à la consommation de fruits et légumes est lancée dans le cadre du Plan National Nutrition Santé (PNNS). Quels effets ont eu ces campagnes sur la population ?

    Le Docteur Blandine Delenne rappelle au Journal La Provence, qu’a eu lieu une timide augmentation de la consommation de ces produits : en presque 20 ans, la moyenne de consommation de fruits et légumes quotidienne est passée de 350 grammes à 370 grammes. De plus, il faut savoir que cette augmentation est directement due à l’augmentation de la consommation de fruits transformés, et notamment, des compotes. Un apport nutritionnel qui n’est pas comparable avec les vrais fruits et légumes !

    Cependant, si on étudie les tendances sur une période plus large, à savoir, 60 ans, on peut constater une augmentation de 90 kilos par an et par adulte.

    Manger cinq fruits et légumes par jour : mais ça veut dire quoi au juste ?

    En effet, cette expression mérite d’être éclaircie car bien sûr, manger cinq pamplemousses n’a pas le même apport énergétique et nutritionnel que de manger cinq framboises ! Alors qu’en est-il réellement ?

    Comme l’explique Mireille Laville à la Provence, il faut plutôt parler de portions de fruits et légumes. Et un portion équivaut à envrion 400 grammes.

    Attention : il faut préférer les fruits et légumes frais, de saison et locaux. Si possible, ils doivent provenir de l’agriculture raisonnée ou de l’agriculture biologique. Ces critères sont capitaux si l’on veut absorber et exploiter tous les bienfaits et les propriétés fantastiques qu’offrent les fruits et légumes.

    Comment ces fruits et légumes profitent à votre corps ?

    Le Docteur Blandine Delenne a souligné l’impact positif des fruits et des légumes sur le corps et la santé en général. De plus, on sait avec certitude que l’espérance de vie augmente pour toutes les pathologies chroniques que l’on connaît ici, dans le monde occidental.

    A son tour, Mireille Laville vente les mérites des fruits et légumes : chargés en minéraux, vitamines, antioxydants : ces éléments sont essentiels pour assurer le bon fonctionnement de l’organisme. La clé, comme le rappelle la diététicienne, c’est la variété : il faut varier sa consommation de fruits et légumes car à chaque produit ses bienfaits. Quand l'orange renforcera vos défenses naturelles, d'autres légumes vous apporteront des fibres ou encore des vitamines ! Tous sont importants, et c'est aussi pour cela que notre consommation de fruits et légumes doit évoluer avec les saisons !

    Le nouveau régime citron Le nouveau régime citron
  • Les paniers bio, une tendance bientôt populaire à Marseille !

    Les paniers bio, une tendance bientôt populaire à Marseille !

    La Provence est la région la plus ensoleillée de France ; son climat doux et clément permet de cultiver de nombreux produits : en hiver comme en été, les fruits et légumes sont nombreux et variés, au plus grand bonheur des Marseillais et de toutes les communes qui gravitent autour de la Provence !

    C’est pourquoi de plus en plus d’initiatives voient le jour sur la côte d’Azur ! Évidemment, Yep Nature propose son fameux panier fraicheur provençal – qui est toujours délicieux, au passage - , mais les entreprises et les producteurs qui assurent ce service sont de plus en plus nombreux dans le Sud. Et c’est tant mieux pour tous ces citoyens qui veulent adopter une consommation responsable et raisonnée. Focus sur les distributeurs responsables de Provence.

    L’agriculture raisonnée L’agriculture raisonnée

    Une liste utile : les paniers bio et les paniers fraicheur de Marseille et ses environs !

    Tout d’abord, nous avons les Paniers Marseillais : cette petite structure ayant le statut d’AMAP propose des paniers certifiés bio. Malheureusement, il n’est pas possible de les commander en ligne. Mais c’est peut-être pour bientôt, qui sait !

    Il y a également Ma Terre, une entreprise privée qui offre également la possibilité d’acheter des Paniers bio certifiés Agriculture Biologique (AB). Ma Terre met en avant son offre 100% locale 100% provençale.

    Potager City propose aussi un panier mixte de fruits et légumes, issus de l’agriculture biologique et traditionnelle, mais ce dernier ne permet pas la livraison à domicile ! Quel dommage !

    Graine de Soleil propose quant à lui deux paniers bio, locaux et de saison, en fonction de la taille du ménage : vous pouvez ainsi choisir le Panier Familial ou le Panier Duo ! En revanche, ces paniers bio ne sont disponibles qu’à Marignane, Châteauneuf-Les-Martigues, Carry-Le-Rouet, et Ensues-La-Redonne, il faut donc aller les récupérer ! De plus, l’engagement se fait sur un an, ce qui peut être désavantageux si vous partez en vacances.

    Si vous habitez Marseille ou Aix, vous pourrez plutôt aller récupérer vos Paniers Fraicheur à la Gare Saint-Charles, à la Gare de la Blancarde ou encore celle de Aix-en-Provence TGV. Et si vous désirez rester chez vous, tranquillement à attendre votre panier, ou que tout simplement, vous n’avez pas le temps – faute d’une vie trop remplie – préférez Yep Nature, qui vous livre à domicile ou sur votre lieu de travail. Quelle chance !

    De l’espoir pour la planète

    Toutes ces structures sont très encourageantes pour l'avenir ! De plus, elles incitent de plus en plus les consommateurs à devenir des consom’acteurs, c’est-à-dire des citoyens responsables !

    Oui, il est vrai que consommer du bio, du local et de saison est un atout sans précédent pour votre corps. Mais c’est aussi un espoir pour notre planète : l’agriculture biologique et raisonnée est un moindre mal si on l’a compare aux logiques agricoles massives et industrielles, employant des pesticides et des engrais à tout va ! Il n’est pas encore trop tard, ni pour votre organisme, ni pour l’environnement, alors qu’attendez-vous ? Un panier provençal Yep Nature, on l’espère !

    Du bio et du local dans les cantines d’Avignon ? Du bio et du local dans les cantines d’Avignon ?
  • Le blé de l’espérance : une tradition provençale !

    Le blé de l’espérance : une tradition provençale !

    Ça y est, c’est le moment ! C’est la tradition en Provence, que de semer des grains de blé le 4 décembre, le jour de la Saint-Barbe. Le soir du 24 décembre, les jeunes pousses de blé ornent et décorent la table de Noël. Cette tradition provençale provient en réalité de la culture antique grecque romaine. Ces petits sachets de blé sont vendus par Le blé de l’espérance, association presque trentenaire qui s’est engagée pour les enfants malades.

    Cette année, c’est le pédopsychiatre Marcel Rufo qui a parrainé l’association. Celle-ci poursuit ses objectifs de redonner le sourires aux enfants victimes de maladies ou de handicap.

    La vente de ces petits sachets permettra de récolter des fonds. Cet argent sera investit dans l’achat de matériel médical, informatique, pédagogique, ludique, audiovisuel. Ce matériel sera mis à disposition des enfants hospitalisés victimes de maladies graves ou incurables. Mais pas seulement, c’est aussi les enfants lourdement handicapés qui bénéficieront du matériel (qui représentent 70% des enfants aidés).

     

    Yep Nature vous offre votre blé de l’espérance !

    Depuis le 12 novembre, le jour où la vente de blé a été lancée, les boulangeries, les points presse de la région PACA, de la Corse et de la région lyonnaise distribuent environ 350 000 sachets. L’année dernière, cette vente de blé avait permis de collecter 347 000 euros. Depuis cette année, l'association a été reconnue d’utilité publique : cela lui a permis de bénéficier des legs sans devoir s’acquitter d’impôts.

    Ces années de dons ont déjà permis de faire voyager les enfants à Malte, et de mettre en place des projets pour les enfants, comme de la mosaïque, de l’équithérapie (thérapie et équitation), de l’escalade, ou du cirque... et nous espérons encore bien d’autres !

    Yep Nature aussi a la volonté d’aider ces enfants malades et handicapés. C’est pourquoi tous les paniers livrés contiendront votre petit sachet de blé ! Et de cette manière, vous aussi, vous aidez ces enfants. Vous aussi, vous leur permettez d’accéder à de meilleures conditions psychologiques pour lutter contre la maladie ou atténuer leurs différences.

    Alors, faites un petit geste pour ces enfants !

  • Pour bien manger, un détour obligatoire du côté du Grand Forum Santé de Marseille !

    Pour bien manger, un détour obligatoire du côté du Grand Forum Santé de Marseille !

    Jeudi prochain, le 30 novembre, aura lieu à Marseille à partir de 14H00 le Grand Forum Santé. Situé dans le Campus Timone de la faculté de Médecine, ce forum du nom de « On veut bien manger ! Arrêtons de nous faire cuisiner ! » portera en priorité sur l’alimentation et la nutrition.

    Au programme, de nombreux ateliers afin de sensibiliser petits et grands sur le sujet : Qu’est ce que bien manger ? Que gagne-t-on à consommer des produits issus de l’agriculture biologique ? Que penser de l’agriculture raisonnée ? Chefs étoilés, nutritionnistes, médecins seront présents et répondront à toutes vos interrogations.

    Des ateliers de préventions et de conseils

    eau citronnée

    De 14H00 à 17H00, des animations de tout type seront mises en place pour une prévention efficace. Ainsi, vous aurez le plaisir de tester le Bar à Eaux, vous pourrez également vous régaler avec un panier de fruits et légumes frais : ce panier gourmand, sera disponible pour la maudite somme de cinq euros ! Vous aurez aussi le plaisir de découvrir comment cinq Grands Chefs conçoivent la « Santé en cuisine » aux fourneaux. Sans compter que les spécialistes du domaine graviteront toute la journée autour de ces ateliers, le meilleur moment pour leur poser des questions, ou leur demander des conseils ! Donc ne soyez pas timides !

    La grande conférence : « Arrêtons de nous faire cuisiner »

    A partir de 17H00, commencera la Grande Conférence « Arrêtons de nous faire cuisiner ». Plusieurs spécialistes et experts en la matière exposeront leur point de vue sur l’alimentation et la nutrition. Seront présents entre autres, le Docteur Laurent Chevallier, médecin nutritionniste et auteur de nombreux livres (Les 100 meilleurs aliments pour votre santé et la planète ; Vive les plantes ; Alors on mange quoi ? et d’autres...), le Professeur en nutrition Antoine Avignon, ou encore Lionel Levy, chef étoilé au restaurant l’Alcyone (intercontinental) à Marseille.

    Le Forum Santé vous incite à bien manger, Yep Nature aussi !

    fruits et légumes marseille fruits et légumes marseille

    Les initiatives visant à changer nos habitudes de consommation sont nombreuses de nos jours. Et Yep Nature en fait partie : Alors que le Docteur Laurent Chevallier a élaboré une liste des aliments bons pour votre santé et pour la planète, Yep Nature, s’occupe de les livrer chez vous : des paniers garnis de fruits et légumes de saison, de qualité et de Provence ! Issus de l’agriculture raisonnée ou biologique, ces produits frais contribuent à votre bien-être mais aussi à celui de l’environnement ! Une fois les habitudes changées, vous serez ravis de votre nouvelle « routine de consommation » qui sera enfin saine !

  • Consommer local

    Consommer local

    Les producteurs locaux peinent à faire du bénéfice lorsqu’ils font affaire avec la grande distribution, en effet les marges de ceux-ci ne cessent d’augmenter alors que celles des producteurs stagnent et peuvent même diminuer au fil du temps.

    De plus, les producteurs doivent produire en très grande quantité rapidement pour livrer les grands distributeurs, au détriment parfois de la qualité des produits.

    agriculture locale agriculture locale

    Ainsi, une nouvelle tendance se dessine au fur et à mesure, le « consommer local ».

    Cela signifie que les consommateurs privilégient les produits qui sont cultivés dans leur région.

     

    Consommer les produits locaux en se fournissant directement auprès des agriculteurs de la région permet de bénéficier de la qualité des produits tout en respectant le travail des producteurs.

    Cela permet de booster l’économie locale, ainsi que les relations entre les citadins et les agriculteurs locaux, ces derniers se sentant soutenus, cela contribue à faire vivre la communauté locale.

    En effet, ce mode de consommation permet aux producteurs de mieux connaître les attentes des consommateurs, tandis que ces derniers apprennent à connaître le travail et le mode de vie des agriculteurs.

    CONSOMMER LOCAL CONSOMMER LOCAL

    De plus, les produits locaux directement récoltés auprès des agriculteurs ne contiennent pas de conservateurs et permettent aux consommateurs de bénéficier d’une qualité inégalée, en effet les produits locaux sont les plus gouteux car ils sont récoltés à maturité le jour même étant donné qu’il y a peu de temps de transports.

     

    Consommer local permet également de réduire de grandes quantités de gaz à effet de serre relâchés dans l’air, car le transport est beaucoup moins long, cela permet donc de faire un geste pour que la planète respire.

     

    En ces temps de crise économique, tout est bon pour économiser là où on peut, le fait de consommer des produits locaux directement récoltés auprès des agriculteurs permet de réduire les coûts  de transport et de conservation, ce qui fait donc baisser les prix par rapport aux produits que l’on peut trouver dans la grande distribution.

     

    Les produits locaux sont sans OGM et sans pesticides nocifs, ce qui contribue à la grande différence qu’il y a entre les produits que l’on peut trouver dans les supermarchés et les produits locaux. Cela permet aux consommateurs de manger sainement sans avoir à craindre que les produits aient été transformés.

     

    Manger local permet de privilégier des aliments qui sont au maximum de leur qualités nutritionnelles, comme ces produits ont été récoltés à maturité, ils sont donc frais, plein de vitamines et de nutriments essentiels, ce qui permet d’apporter à notre organisme tous les bienfaits de ces produits.

     

    La consommation de produits locaux permet de préserver l’écosystème, en effet l’agriculture raisonnée se base sur une culture qui préserve la terre et permet donc à l’écosystème de se développer.

     

    Ainsi, cette nouvelle tendance apporte de nombreux avantages pour les consommateurs ainsi que pour les agriculteurs et l’écosystème.

    Consommer local est donc bénéfique sur de nombreux points c’est pour cela que les consommateurs se tournent de plus en plus vers ce mode de consommation.

  • Les propriétés insoupçonnées du brocoli !

    Les propriétés insoupçonnées du brocoli !

    Le brocoli, un légume bien vert, avec une forme drôle bien qu’elle n’attire pas trop les plus petits ! C’est en hiver qu’on le retrouve le plus, cuit à la vapeur ou intégré à une soupe bien chaude ou un velouté de légumes...

    brocoli marseille brocoli marseille

    Si vous aimez le brocoli, bingo ! Ce légume vert présente de nombreux avantages pour se maintenir en bonne santé, tout comme les autres légumes crucifères : à savoir, le chou de Bruxelles, le chou-fleur et le chou vert.

    Contre le cancer

    Le brocoli, ainsi que d’autres légumes crucifères contiennent des éléments nutritifs capables de ralentir la croissance des cellules cancéreuses. On évoque notamment ici le cancer de la prostate, du sein, du colon ainsi que la leucémie. Cette propriété bien utile serait due à la présence d’un composant phytochimique appelé l’indole-3-carbinol (I3C)

    Côté cœur

    Le brocoli permet à ceux qui le consomment de réguler la pression artérielle et il réduit également le risque de maladies cardio-vasculaire et d’AVC.

    Contre la fatigue

    Le brocoli une mine d’or... ou plutôt une mine de fer ! Il est de ce fait efficace contre la fatigue et les anémies.

    Ventre fragile

    Le brocoli, cet arbre miniature que l’on pourrait confondre avec un bonzaï est utile afin de soigner les colites ulcéreuses et il prévient également de la gastrite.

    Désir de mincir ?

    Ce légume vert est très faible en calories, ce qui fait de lui le légume idéal pour les régimes amaigrissants. Ajoutez à cela qu’il a le pouvoir de vous rassasier, un peu comme la banane !

    Bien choisir son brocoli

    Celui que vous mettrez dans votre panier de légumes frais doit être compact et ferme. Il doit être doté de couleurs vives et ne doit jamais avoir le sommet fleuri, en mauvais état, ou jauni. En clair, il doit respirer la fraicheur !

    Notons que le brocoli ne doit pas être conservé plus de quatre jours au réfrigérateur. Dans le cas contraire, il perdrait ses propriétés nutritives.

    Il vaudra mieux consommer ce légume vert s’il provient de la production biologique, pour que les bienfaits sur notre santé soient optimaux.

    brocoli marseille brocoli Marseille

    Comment consommer le brocoli ?

    Le brocoli se consomme cru car il est excellent en salade, et de cette manière, il conservera toutes ses qualités nutritives. Si vous le préférez cuit, il faudra tenter de le cuire rapidement et de préférence à la v

    apeur, il faut qu’il soit légèrement al dente, il sera croustillant et délicieux.

    Si son odeur vous dérange durant la cuisson, il vous faudra ajouter dans l’eau de cuisson un jus de citron, cela limitera l’odeur de soufre que dégage ce légume.

    Le brocoli est aussi parfait comme plat d’accompagnement avec des pâtes complètes ou le riz complet.

    A votre santé !

  • Manger des fruits et légumes avec pesticides ou ne pas en manger du tout ?

    Manger des fruits et légumes avec pesticides ou ne pas en manger du tout ?

    Cela fait quelques années maintenant qu’une partie des consommateurs de produits frais commencent à envisager l’alimentation autrement. Plus le temps passe et plus les perturbations climatiques, les changements de températures, les catastrophes naturelles et les extinctions d’espèces rares viennent titiller la conscience des habitants de notre belle planète Terre. Si ces derniers se soucient du sort de l’environnement, ils sont également très nombreux à penser à leur santé. On peut donc noter un radical changement de comportement chez un très large panel de consommateurs : ils s’intéressent donc à l’agriculture biologique, à l’agriculture raisonnée, à l’agriculture paysanne, aux productions locales et tentent de manger des fruits et légumes de saison ! Malgré ces changements de perspectives importants, il s’avère parfois complexe que de trouver des fruits et légumes sans pesticide... Les consommateurs les évitent car ils craignent des effets indésirables sur leur santé.

    BIO ET LOCALE BIO ET LOCALE

    Consommer que des fruits et légumes non traités ? Parfois c’est compliqué !

    Les fruits et légumes biologiques, locaux et de saison sont riches en vitamines, en minéraux et en fibres ! Ils sont donc reconnus pour leurs bienfaits sur la santé et le fait qu’ils maintiennent le bon fonctionnement de notre organisme.

    Cinq fruits et légumes par jour suffirait à réduire le risque de maladies cardiovasculaires, à éviter le développement de divers cancers, prévenir du diabète, de l’obésité, et la liste est encore longue.

    Le seul hic... c’est qu’il n’est pas toujours évident de trouver des fruits et légumes biologiques ou issus de l’agriculture raisonnée... alors les amateurs de produits frais et de saison se sont posés une question simple :

    Si l’on devait choisir entre manger des fruits et légumes cultivés avec des pesticides ou ne plus consommer de fruits et légumes du tout, que devrait-on faire ? Notre corps peut-il se passer de fruits et légumes ? Les pesticides sont-ils trop nocifs pour notre santé ?

    agriculture locale agriculture locale

    Les fruits et les légumes, c’est la vie !

    Luc Multingner, est médecin à l’Inserm et soutient que même si les fruits et légumes ont été cultivés avec des pesticides et des substances chimiques, leur apport nutritif est supérieur aux divers risques causés par ces produits qui augmentent le rendement des productions.

    Yep Nature : finit les choix cornéliens !

    Yep Nature avait donc pensé à tout ? En effet, avec Yep Nature, les fruits et légumes sont frais, locaux, de saison et de qualité. Mais ce n’est pas tout ! En plus de cela, ils sont livrés. Et là tout change ! Vous n’avez plus à faire un choix cornélien entre fruits et légumes et pesticides. Vous pouvez choisir les fruits et légumes, les vrais, les frais, sans pesticides, et issus de l’agriculture raisonnée et biologique !

  • LUTTER CONTRE LE GASPILLAGE DES FRUITS ET LÉGUMES EN PROVENCE ? C'EST POSSIBLE AVEC LIONEL TRIBOULET !

    LUTTER CONTRE LE GASPILLAGE DES FRUITS ET LÉGUMES EN PROVENCE ?

    C'EST POSSIBLE AVEC LIONEL TRIBOULET !

    GASPILLAGE DES FRUITS ET LÉGUMES GASPILLAGE DES FRUITS ET LÉGUMES

    Un tout nouveau projet en PACA : faire des jus de fruits à domicile !

    La région PACA a vu naître de nombreux projets alternatifs concernant les fruits et légumes. Il faut dire que cette région ensoleillée a un potentiel considérable en terme d’agriculture. Cependant la production massive engendre également du gaspillage alimentaire.

    Pour lutter contre cela, Lionel Triboulet s’est lancé dans un tout nouveau projet : après avoir acquis sont pressoir manuel et mobile, il propose aux particuliers comme aux professionnels de presser leurs fruits pour en faire des jus délicieux. A chaque saison ses fruits : les jus de fruits rouges étaient les stars de l’été. Doucement, ils ont laissé la place au raisin, aux pommes et aux poires, avec lesquelles Lionel Triboulet continue de nous régaler en cette période automnale.

    Fruits pressés, succès garanti pour Lionel Triboulet !

    Pour cet auto entrepreneur provençal, le succès ne fait que commencer :

    Avec un carnet de rendez-vous toujours plein, Lionel Triboulet arpente les petite routes de Provence, passant par des exploitations agricoles biologiques, des productions issues de l’agriculture raisonnée, des vergers aux milles couleurs, des champs, des jardins, des potagers...

    Agir contre le gaspillage alimentaire tout en se régalant avec des fruits biologiques

    Une fois que le jus a été isolé, vient l’étape de la pasteurisation. L’atelier qu’il utilise est certifé pour des fruits et des légumes biologiques. Mais ce n’est pas tout : en plus de presser les jus des professionnels et des particuliers à domicile, Lionel s’est aussi formé avec l’association « Fruits d’avenir » qui lui a fait réalisé l’importance du gaspillage alimentaire. C’est pour cela que Lionel presse les fruits non ramassés, les fruits abîmés, les fruits qui n’ont pas le calibre requis et en fait des jus exquis.

    Une initiative que Yep Nature tient à mettre en valeur

    La journée contre le gaspillage alimentaire vient de passer, et nous trouvons important de sensibiliser une nouvelle fois les consommateurs sur cette problématique qui met en péril l’environnement et la durabilité de notre mode de vie. C’est pourquoi, Yep Nature tient à féliciter cette initiative honorable et vous encourage à nous faire part de vos conseils et astuces pour limiter le gaspillage alimentaire !

  • CHANGEMENTS CLIMATIQUES : LE GRÉ DES SAISONS BOULEVERSÉ, LES ÉTALS DE FRUITS ET LÉGUMES AUSSI !

    CHANGEMENTS CLIMATIQUES :

    LE GRÉ DES SAISONS BOULEVERSÉ, LES ÉTALS DE FRUITS ET LÉGUMES AUSSI  !

    « il faut consommer des fruits et des légumes de saisons » nous répète-t-on à longueur de journée ! Chose qui pourrait paraître évidente mais qui l’est de moins en moins. Avec le réchauffement climatique, on se demande bien si ce précieux conseil est toujours d’actualité avec les changements environnementaux dont nous sommes témoins.

    En attendant, les consommateurs sont déboussolés à la vue des étals, qui réunissent les fruits et légumes d’hiver et d’automne. Ainsi les tomates et les fraises côtoient les citrouilles et les poireaux chez les primeurs, et sur les marchés de fruits et légumes.

    changement climatique changement climatique

    Fruits d’été, légumes d’hiver dans les paniers fraicheur !

    Nous sommes en octobre, et les températures sont presque estivales. La bonne surprise, c’est que les fruits rouges sont toujours sur les marchés, et ce n’est pas les amateurs de fraises et de framboises qui vous diront le contraire.

    Si les choux, les carottes et les poireaux rappellent l’approche de l’hiver, les fruits et les légumes du soleil n’ont pas encore disparu pour autant. L’automne est bel et bien une période de transition, qui permet aux maraichers de mélanger saveurs et odeurs, couleurs et textures.

    Les producteurs locaux de fruits et légumes profitent des températures estivales

    Les petits agriculteurs locaux ont pu, à leur plus grand bonheur, prolonger la vente des fruits et légumes d’été. Qui n’a jamais rêvé d’un jus de pêche de saison en automne ?

    « Souvent, il y a des gelées un peu plus précoces, ce qui nous a permis de régaler nos consommateurs un peu plus longtemps » plaisante un producteur de la région.

    Faut-il quand même s’inquiéter du réchauffement climatique ?

    Les consommateurs responsables sont ravis, pouvant élaborer des recettes toutes nouvelles alliant savamment fruits d’été, fruits d’hiver, légumes d’hiver, légumes d’été, tout en respectant le côté « fruits et légumes de saisons ». Certes, ce réchauffement climatique procure des avantages aux petits agriculteurs locaux qui rentabilisent leur production et aux consommateurs raisonnés qui se régalent, mais doit-on le voir d’un mauvais œil ?

    Évidemment, ces perturbations climatiques sont parfois favorables aux productions agricoles, mais parfois, cela entraine des catastrophes naturelles. Et si jamais le réchauffement climatique ne cessait ?

    Se tourner vers l’agriculture biologique et raisonnée pour limiter les dégâts

    Pour lutter contre la mise en péril de l’environnement et les catastrophes naturelles, nous nous devons d’adopter un comportement éthique et de devenir progressivement des consommateurs responsables. D’où l’intérêt de se tourner vers des alternatives tels que l’agriculture biologique et raisonnée, les productions écologiques, les paniers bio, et les initiatives locales telles que Yep Nature.

  • Les consommateurs abandonnent les super marchés au profit d’une agriculture locale et plus responsable

    Les consommateurs abandonnent les super marchés au profit d’une agriculture locale et plus responsable

    C’est officiel, les gérants des grandes surfaces doivent commencer à penser de nouvelles stratégies de ventes, car ils ont du souci à se faire pour les années à venir :

    Pour la première fois depuis neuf ans, la fréquentation et le chiffre d’affaire des super marchés sont en nette baisse, alors que l’offre locale et régionale se fraie un chemin de plus en plus imposant.

    Pour le bonheur des consommateurs mais aussi des petits producteurs, les initiatives sont nombreuses à se multiplier au niveau régional : paniers biologiques, fruits et légumes des productions locale, produits frais et de saison, agriculture raisonnée, ferme alternative, potagers collectifs, jardins urbains, agriculture régionale, exploitation éco responsable, petites firmes éthiques, comme Yep Nature... Il semblerait bien que les projets alternatifs prônant le respect de l’environnement fleurissent comme les coquelicots au printemps !

    agriculture locale agriculture locale

    Une nouvelle responsabilité chez les consommateurs français ?

    Il se pourrait bien que les temps aient changé...

    Un sondage de l’Institut de l’Etude des Marchés et d’Opinion (BVA) révèle que pour les Français, « consommer responsable » passe par une consommation de produits alimentaires issus d’une production locale (pour 91%), de circuits courts (pour 87%), made in France (pour 80%), ou issus du commerce équitable (pour 58%).

    Les gérants des grandes chaines alimentaires feraient donc mieux de se retourner vers des initiatives plus raisonnées s’ils veulent récupérer leurs clients perdus et mettre un terme à la baisse du chiffre d’affaire. Mais pendant ce temps, les petits agriculteurs locaux ont de quoi se réjouir...

    Les petits producteurs prennent du terrain !

    Ce recul des ventes dont témoignent les gérants dans leur grande enseigne a un impact positif pour les petits agriculteurs régionaux et locaux. En effet, les consommateurs et leur nouvelle conscience éthique sont de plus en plus nombreux à se tourner vers ces nouveaux carrefours de la consommation responsable: on dirait que les fruits et les légumes issus de l’agriculture biologique ou de l’agriculture raisonnée sont les nouvelles star des étales !

    Alors ne perdez pas de temps, foncez vous aussi sur le site de Yep Nature pour commander un délicieux panier aux saveurs délicieusement provençales...

Articles 1 à 10 sur un total de 17

  1. 1
  2. 2