Contact : 09.54.47.25.58  |   Mon Panier

0item(s)

Votre panier est vide.

Product was successfully added to your shopping cart.

5 fruits et légumes

  • Quels sont les engagements de Yep Nature Marseille ?

    Quels sont les engagements de Yep Nature ?

    Le concept de la start-up Yep Nature allie plusieurs critères que nous considérons comme essentiels et prioritaires. En effet, nous accordons une très grande importance à la qualité du produit que nous proposons. Ensuite, nous encourageons fortement l’économie locale à se développer, en privilégiant les fruits et légumes de notre belle région ensoleillée. Pour finir, une bonne entreprise est une entreprise réactive et disponible à l’égard de ses clients ! En détail,

    voici les valeurs et engagements de Yep Nature.

    yep nature marseille yep nature marseille

    Les paniers, sont composés de fruits et légumes de saison, le but étant de vous faire découvrir le vrai potentiel gustatif de ces produits frais. Même si Yep Nature importe certain de ses fruits et légumes (histoire d’apporter de la diversité, et cela ne faisant pas de défaut à la qualité), elle encourage la vente des produits provençaux (là où elle est implantée), avec des prix plus attractifs et des paniers spéciaux, comme le Panier de Saison Régional (un panier « 100% made in Provence »)

    fruits et légumes marseille fruits et légumes marseille

    Pour retrouver le vrai goût des fruits et légumes, nous faisons appel à des producteurs sensibles à la question de l’environnement, et engagés dans une logique d’agriculture durable. Certains sont labellisés « agriculture biologique », d’autres sont issus de l’agriculture raisonnée. Une chose est sûre et certaine, c’est que nos produits sont bons, respectueux et responsables !

    Si vous optez pour Yep Nature, c’est que vous êtes partisans de la cause environnementale, mais pas que ! En plus de booster l’économie locale (qui a besoin de vous plus que jamais !), vous optez également pour la fraicheur des fruits et légumes de saison ! Dans le monde des fruits et légumes, la fraicheur va de pair avec le goût, notre critère « number one ».

    Car rien de sert de murir si on n’est pas cueilli à point ! De nos jours, les agriculteurs sont soumis à des logiques de rentabilité qui les obligent (ou presque) à accélérer le rythme de production, ce qui dégrade fortement le goût des fruits et légumes. C’est pour cela que nous sélectionnons des agriculteurs qui ont su prendre le temps, et qui « cultivent par amour », sans subir les pressions de la rentabilité.

    Concernant les emballages, nous essayons d’y avoir recours le moins possible, et nous n’utilisons pas de plastique, seulement des emballages en papier recyclé.

    Pour ce qui est du service client, nous nous efforçons d’être toujours à votre disposition. Un de nos engagements est de vous faciliter la vie au maximum. Pour cela, nous sommes toujours disponibles, joignables, et réactifs ; nous vous livrons gratuitement, et dans une fourchette de temps précise ; nous sommes à votre écoute, car votre avis nous permet d’améliorer la qualité du service que nous proposons.

    Alors n’hésitez plus à rejoindre l’aventure, tentez, testez, savourez.

  • Les AMAP, une démarche qui a du bon !

    Les AMAP, une démarche qui a du bon !

    Qu’est ce qu’une AMAP ?

    Les AMAP ont été mises en place par l’association Alliance Provence, en 2011. AMAP est l’acronyme d’ « Association de maintien de l’agriculture paysanne ». Du mouvement des AMAP, sont issus les Paniers Marseillais, qui ont pour but principal de faciliter au plus grand nombre l’accès aux produits biologiques et favoriser une consommation écologique et responsable. Leur moyen d’action ? L’établissement de nouveaux circuits de consommation : des circuits plus courts. Il s’agit ici d’éviter tous les stades intermédiaires entre production et consommation. Résultats ? On a des produits frais, de saison, cueillis à point et qui participent à la cause écologique. En plus de cela, cette démarche booste l’économie locale, et permet aux petits producteurs régionaux de subvenir à leur besoin, sans produire à perte, comme c’est souvent le cas aujourd’hui.

    fruits et légumes marseille fruits et légumes marseille

    Et concrètement, ça donne quoi ?

    De manière régulière (une fois par semaine par exemple), le producteur propose aux partenaires des produits frais (fruits, légumes, œufs, fromage, viande...). Les produits disponibles constitueront le panier, celui-ci variant en fonction de la maturité des fruits et légumes par exemple. Il est parfois possible, d'échanger les produits entre eux selon ses préférences.

    Quelle différence avec la grande distribution ?

    Les produits issus des AMAP s’opposent en certains sens aux produits des grandes surfaces. Tout d’abord, les AMAP n’ont pas l’obligation de la standardisation. Tous les produits, même s’ils n’ont pas une apparence parfaite, sont consommés. Avec la grande distribution, c’est parfois 60% de la récolte qui est éliminée du circuit. Cette démarche permet de proposer des produits moins chers. Un accord commun nécessaire entre le producteur et les consommateurs

    Il est nécessaire pour les producteurs et les consommateurs de se mettre d’accord sur les techniques agricoles et les méthodes de production à employer. Ces méthodes doivent être en corrélation avec la charte de l’agriculture paysanne et du cahier des charges de l’agriculture biologique.

    Concernant le prix du panier, il est fixé équitablement. D’une part, il doit permettre au producteur de couvrir les frais (matériels, dépenses d’énergies etc...) et d’obtenir un revenu digne de ce nom. Et d’autre part, ce même prix doit être accessible pour les consommateurs.

    On arrive en général à un prix proche de celui de la grande distribution, mais avec des produits de meilleure qualité, et avec un goût bien plus savoureux.

    Un produit de qualité pour un prix de grande surface ? Comment est-ce possible ?

    Tout d’abord, le fait qu’on ne jette pas ou très peu de produits permet d’amortir fortement les coûts par rapport aux grandes surfaces. De plus, comme certains intermédiaires sont sortis du circuit, ils ne sont plus là pour récupérer une marge considérable sur les produits ; Pour finir, l’emballage est quasi inexistant, voire absent, donc très peu de frais sont dédiés à l’emballage, ce qui nous donne en fin de compte, un produit tout à fait abordable.

    Alors tant que nous pouvons, profitons du bon!

  • Moins de gâchis, plus de nourris !

    Moins de gâchis, plus de nourris !

    La Banque Alimentaire de l’Aude a lancé un appel aux producteurs de fruits et légumes afin qu’ils ne jettent pas leurs « produits non commercialisables ». Le but de cet appel est de redistribuer à terme, ces denrées aux plus démunis. Le message est clair : « Producteurs de fruits et légumes, ne détruisez pas vos produits non commercialisables : la Banque alimentaire de l'Aude (...) les transformera en confiture, compote, purée ou jus de fruit. Vos dons feront l'objet d'une défiscalisation. ». Une réelle incitation à lutter contre le gaspillage. Cette collecte réapprovisionnera en produits frais les associations s’occupant de distribuer ces produits aux personnes en situation de précarité.

    Donald Trump confirme le retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris Donald Trump confirme le retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris

    En France, chaque individu gaspille environ 80 kilos de nourriture par an, ce qui revient au total à 5,2 millions de tonnes, sans compter le secteur de la distribution, qui gaspille à lui tout seul 2,3 millions de tonnes.

    Alors que ces chiffres effraient un bon nombre de personnes, ils en font réagir certains.

    A Caen, c’est un collectif, appelé la Caentine qui a décidé de « faire les poubelles » à la recherche de produits emballés afin de des distribuer aux plus pauvres. Certains super marchés ont également décidé de donner leurs denrées périmées.

    En Rhône-Alpes, c’est Soizic Ozbolt qui a pris l’initiative de l’« anti-gaspi ». Elle a créé il y a un an, Fwee. Elle se rend chez les producteurs afin d’acheter les produits non commercialisables (faute de calibre, de couleur ou d'apparence), et elle en fait du cuir de fruit (voir notre article sur le cuir de fruit) !

    A Strasbourg, d’autres démarches ont vu le jour. On peut citer Moi moche et bon!, un jus de fruits responsable, fait à partir de « fruits et légumes moches ». En un an, les trois créateurs on su relever le défi : dix points de vente, 2000 bouteilles de jus vendues, soit trois tonnes de fruits moches devenus bons et beaux ! Et ce n’est pas fini, les trois jeunes hommes ont d’autres projets. Ils vont en effet tenter de développer d’autres produits tels que les soupes, les confitures...

    On souhaite en tout cas longue vie et prospérité à tous ces projets anti-gaspi qui s'occupent d'aider les plus démunis !

  • Comment manger 5 fruits et légumes par jour ?

    Comment manger 5 fruits et légumes par jour ?

    5 fruits et légumes par jour 5 fruits et légumes par jour

    Le Programme National Nutrition Santé en France et Santé Canada préconisent de manger 5 fruits et légumes par jour. Ce conseil intégré par tous peut être dur à suivre quotidiennement. Voici quelques pistes pour consommer facilement au moins 5 fruits ou légumes par jour.

    Pourquoi faut-il manger 5 fruits et légumes par jour ?

    Pourquoi faut-il manger 5 fruits et légumes par jour ?

    Pour le Programme National Nutrition Santé (PNNS), 5 fruits ou légumes correspondent à 5 portions (80 à 100 g) qu'il faudrait consommer quotidiennement. Une portion de fruits et légumes correspond par exemple à 1 bol de soupe, 1 jus de fruits, 1 poignée d’haricots verts, 1 poire, 4-5 fraises ou 2 prunes.

    Quelque soit le nombre de fruits ou de légumes qui entrent dans la composition du plat, c’est la portion qui compte. Les jus de fruits comptent seulement s’ils sont pressés ou « pur jus ». Pourquoi est-il conseillé de consommer 5 fruits et légumes par jour ?

    Les légumes et les fruits sont remplis de nutriments indispensables au bon fonctionnement de l’organisme comme des vitamines et des minéraux. Ils apportent à l’organisme de l’énergie et aident à lutter contre de nombreuses maladies comme les maladies cardiovasculaires, le diabète ou l’excès de « mauvais » cholestérol. De plus, ils contiennent des antioxydants qui protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres (= substances produites au cours du fonctionnement normal de l’organisme). Il est conseillé de manger au moins 5 fruits et légumes par jour 5 car, d’après le tableau des Apports Journaliers Recommandés (AJR)3, cela correspond à la quantité nécessaire pour satisfaire les besoins de l’organisme en vitamines, minéraux et fibres.

    Comment faire ?

    Comment faire ?

    La recommandation de manger 5 fruits et légumes par jour est un repère, pas une norme.

    Voici une idée de composition de repas afin de manger 5 portions de légumes ou de fruits quotidiennement :

    Petit-déjeuner : un jus pressé ou un fruit frais Déjeuner : une portion de crudités (tomate, carotte, chou…) Collation : une compote ou une poignée de fruits secs Dîner : un plat de légumes cuits et un fruit frais en dessert

     

    Comment bien choisir ses fruits et légumes ?

    Il est préférable de respecter la saisonnalité des fruits et légumes. En plus de coûter moins cher, les fruits et légumes de saison sont aussi meilleurs.

    Lorsque les légumes sont surgelés ou déjà préparés, il est important de prêter attention à leur composition. En effet, ces produits sont généralement plus riches en sel et ils contiennent plus de lipides (= matière grasse) et de sucre que des légumes ou des fruits frais. Il est aussi préférable d’éviter les légumes et les fruits en sauce, souvent trop riches en sel.

    Des idées de recettes

    Des idées de recettes

    Pour mettre des légumes au menu 

    - Soupes : soupe potagère - Gratins de légumes : gratin de carottes et panais - Légumes farcis : courgettes farcies - Poêlée de légumes (mélange de plusieurs légumes cuits à la poêle dans un peu de matière grasse ou cuits dans un wok) - Légumes crus pour l’apéritif avec une sauce tzatziki - Salades composées : salade d’endives et poires

    Pour mettre des fruits au menu

    - Compote : compote de rhubarbe à l’orange - Pommes au four : pommes brulées au tofu - Smoothies : smoothie rafraîchissant - Brochettes de fruits - Salade de fruits : salsa aux fruits

    Des conseils pour une cuisson santé

    Des conseils pour une cuisson santé

    Ne pas faire tremper les légumes et les fruits mais les laver rapidement à l'eau courante. Les micronutriments des légumes sont hydrosolubles : il faut donc qu'ils soient le moins longtemps possible en contact avec l'eau.

    Ne pas cuire les légumes trop longtemps. La vitamine C et la vitamine B faisant partie des micronutriments hydrosolubles, elles risquent d’être détruites.

    Il est conseillé de cuire plutôt les légumes à la vapeur car les éléments nutritifs c'est-à-dire les minéraux et les vitamines, migrent dans l’eau.

    Astuce santé : l'eau de cuisson des légumes est excellente pour cuisiner des sauces ou des vinaigrettes car elle contient les éléments nutritifs dissous des légumes.

    Conseils de conservation des fruits et légumes

    Conseils de conservation des fruits et légumes

    Éviter de conserver les fruits et les légumes dans le réfrigérateur. Le froid réduit leur teneur en vitamines.

    Penser aux légumes ou fruits surgelés qui peuvent être une alternative aux légumes frais puisqu’ils sont traités juste après être cueillis afin de réduire au maximum la perte des nutriments.

    Éplucher le moins souvent les fruits et légumes car leur peau contient une partie importante des éléments nutritifs. Mieux vaut laver rapidement les fruits et légumes à l'eau claire et garder la pelure.

Articles 21 à 24 sur un total de 24

  1. 1
  2. 2
  3. 3