Contact : 09.54.47.25.58  |   Mon Panier

0item(s)

Votre panier est vide.

Product was successfully added to your shopping cart.

Archives mensuelles : novembre 2017

  • Ou mettre l'unique ferme certifiée Bio de Paris ? Dans un parking souterrain bien sur !

    OÙ METTRE L’UNIQUE FERME CERTIFIÉE BIO DE PARIS ?

    DANS UN PARKING SOUTERRAIN BIEN SUR !

     

    Elle est bien réelle, et pourtant, elle passerait presque inaperçue ! Cette ferme agricole s’étend sur près de 3600 mètres carré ! Paris : plus d’un million et demi de logements, un patrimoine historique riche, à la croisée de chaque avenue. Difficile de croire à l’existence de cette immense ferme biologique, dans une ville aussi dense !

    La solution ? Mettez cette ferme agricole sous terre et elle ne prendra pas de place : ni vu ni connu !

     

    Mais qui est derrière tout ça ?

    Ce nouveau projet local et durable est signé Cycloponics, une start-up qui a pour objectif de « réhabiliter les sites urbains abandonnés en écosystèmes agricoles ». Ils peupleront tous les lieux désertés : friches industrielles et militaires, entrepôts désaffectés, hangars perdus et autres parkings hors d’usage.

     

    La Caverne

    La Caverne, c’est le nom que l’équipe Cycloponics a donné à sa ferme biologique souterraine. Celle-ci abritera la culture de plantes qui n’ont besoin que de très peu de lumière pour pousser. La Caverne produira donc essentiellement des champignons : pleurotes, shiitakés (Lentin du Chêne), ou les fameux champignons de Paris !

    On pourra aussi voir pousser des micropousses, de très jeunes légumes dont on consomme la tige et les feuilles. Ces micropousses ont besoin d’un peu de lumière, c’est pourquoi leurs bacs de culture sont dotés de LED.

    D’après la start-up, la production d’endives devrait commencer le mois prochain, et elle devrait rapidement être complétée par une production d’herbes aromatiques et de salades.

     

    Le circuit court, une valeur primordiale pour Cycloponics

    Les productions sont pour l’instant vendues à des restaurateurs, à des AMAP, et des marchés, livrés à vélo bien évidemment ! Le local a du bon !

    La Caverne a fait le choix de délivrer ses paniers bio à un tarif préférentiel pour les résidents qui habitent les logements sociaux au dessus du parking.

     

    Peut-on commander son panier bio ?

    Pour le moment, non. Mais cela est prévu : bientôt les parisiens pourront commander leur panier bio à la Caverne. Qui aurait cru qu’un immense potager en plein cœur de la capitale régalerait un jour les parisiens ?

     

    Et les fermes bio poussèrent comme des champignons...

    Et ce n’est pas tout, la start-up Cycloponics compte bien continuer dans sa lancée ! Il y a six mois, ces génies de la culture souterraine ont ouvert un ancien bunker de 200 mètres carrés à Strasbourg !

    D’autres installations sont également en train de se mettre en place à Bordeaux.

    Un point pour Cycloponics !

     

  • LE CIRCUIT COURT

    LE CIRCUIT COURT,

    UN SYSTÈME DE PLUS EN PLUS POPULAIRE POUR LA VENTE DE FRUITS ET  LÉGUMES

    Le circuit court : Aujourd’hui de plus en plus d’initiatives sont prises pour mieux se nourrir. Dans cette dynamique de bien être - pour soi et pour notre petite planète bleue - le terme de « circuit court » est de plus en plus employé dans les médias et il est devenu récurent chez les promoteurs de l’alimentation saine, mais qu’est-ce qu’un circuit court?

    Un circuit court est simplement un mode de vente de produits agricoles avec au maximum un intermédiaire entre le producteur et le consommateur final. Cela suppose que le producteur à qui vous achetez vos fruits et légumes est un agriculteur local Il inclut aussi la vente directe.

    CONSOMMER LOCAL CONSOMMER LOCAL

    QUELS AVANTAGES A UTILISER LE CIRCUIT COURT ?

    Des produits plus frais et meilleurs !

    Le premier avantage de ce mode de commercialisation est qu’en théorie les produits vendus sont « plus bio ». C’est-à-dire des fruits et légumes avec moins de pesticides, issus d’une agriculture plus respectueuse de l’environnement.

    Cependant, rien n’interdit un producteur qui utilise des pesticides d’utiliser les circuits courts, méfiance ! La pollution est néanmoins réduite car on supprime l’étape du transport des aliments et on réduit donc l’empreinte carbone, en plus de limiter la quantité d’emballages.

    yep nature marseille yep nature marseille

    Des produits moins chers !

    Moins il y a d’intermédiaires entre le l’agriculteur local et le consommateur final, moins il y a de salaires intermédiaires à payer. Et puis, consommer les produits régionaux diminue considérablement le coût de l’acheminement des produits.

    Tous ces facteurs contribuent à terme, à réduire le prix du produit final, le producteur n’ayant pas à payer de sous-traitant pour conditionner ses produits.

    Booster l’économie locale !

    Ce mode de fonctionnement qu’est le circuit court découle souvent d’une initiative citoyenne. En effet, ce mode de vente aide à dynamiser l’économie locale tout en incitant les habitants à consommer les produits de leur région.

    LE CIRCUIT COURT agriculture locale

    Créer du lien social

    Le circuit court peut également aider à tisser le lien social en rapprochant les petits producteurs et leurs consommateurs qui peuvent créer une relation de confiance basée sur la vente régulière de produits frais, de saison et de qualité. Et ce n’est pas fini : De nombreuses personnes commencent à avoir recours au circuit court en groupe ! Cela permet d’obtenir des tarifs dégressifs sur vos fruits et légumes ainsi que sur les autres produits frais. Le fait de pratiquer le circuit court avec ses voisins de quartiers contribue également à créer un lien entre les habitants d’un même quartier !

    Qui sait, l’entraide des temps passés pointe peut être à nouveau le bout de son nez !

  • Consommer local

    Consommer local

    Les producteurs locaux peinent à faire du bénéfice lorsqu’ils font affaire avec la grande distribution, en effet les marges de ceux-ci ne cessent d’augmenter alors que celles des producteurs stagnent et peuvent même diminuer au fil du temps.

    De plus, les producteurs doivent produire en très grande quantité rapidement pour livrer les grands distributeurs, au détriment parfois de la qualité des produits.

    agriculture locale agriculture locale

    Ainsi, une nouvelle tendance se dessine au fur et à mesure, le « consommer local ».

    Cela signifie que les consommateurs privilégient les produits qui sont cultivés dans leur région.

     

    Consommer les produits locaux en se fournissant directement auprès des agriculteurs de la région permet de bénéficier de la qualité des produits tout en respectant le travail des producteurs.

    Cela permet de booster l’économie locale, ainsi que les relations entre les citadins et les agriculteurs locaux, ces derniers se sentant soutenus, cela contribue à faire vivre la communauté locale.

    En effet, ce mode de consommation permet aux producteurs de mieux connaître les attentes des consommateurs, tandis que ces derniers apprennent à connaître le travail et le mode de vie des agriculteurs.

    CONSOMMER LOCAL CONSOMMER LOCAL

    De plus, les produits locaux directement récoltés auprès des agriculteurs ne contiennent pas de conservateurs et permettent aux consommateurs de bénéficier d’une qualité inégalée, en effet les produits locaux sont les plus gouteux car ils sont récoltés à maturité le jour même étant donné qu’il y a peu de temps de transports.

     

    Consommer local permet également de réduire de grandes quantités de gaz à effet de serre relâchés dans l’air, car le transport est beaucoup moins long, cela permet donc de faire un geste pour que la planète respire.

     

    En ces temps de crise économique, tout est bon pour économiser là où on peut, le fait de consommer des produits locaux directement récoltés auprès des agriculteurs permet de réduire les coûts  de transport et de conservation, ce qui fait donc baisser les prix par rapport aux produits que l’on peut trouver dans la grande distribution.

     

    Les produits locaux sont sans OGM et sans pesticides nocifs, ce qui contribue à la grande différence qu’il y a entre les produits que l’on peut trouver dans les supermarchés et les produits locaux. Cela permet aux consommateurs de manger sainement sans avoir à craindre que les produits aient été transformés.

     

    Manger local permet de privilégier des aliments qui sont au maximum de leur qualités nutritionnelles, comme ces produits ont été récoltés à maturité, ils sont donc frais, plein de vitamines et de nutriments essentiels, ce qui permet d’apporter à notre organisme tous les bienfaits de ces produits.

     

    La consommation de produits locaux permet de préserver l’écosystème, en effet l’agriculture raisonnée se base sur une culture qui préserve la terre et permet donc à l’écosystème de se développer.

     

    Ainsi, cette nouvelle tendance apporte de nombreux avantages pour les consommateurs ainsi que pour les agriculteurs et l’écosystème.

    Consommer local est donc bénéfique sur de nombreux points c’est pour cela que les consommateurs se tournent de plus en plus vers ce mode de consommation.

  • Les propriétés insoupçonnées du brocoli !

    Les propriétés insoupçonnées du brocoli !

    Le brocoli, un légume bien vert, avec une forme drôle bien qu’elle n’attire pas trop les plus petits ! C’est en hiver qu’on le retrouve le plus, cuit à la vapeur ou intégré à une soupe bien chaude ou un velouté de légumes...

    brocoli marseille brocoli marseille

    Si vous aimez le brocoli, bingo ! Ce légume vert présente de nombreux avantages pour se maintenir en bonne santé, tout comme les autres légumes crucifères : à savoir, le chou de Bruxelles, le chou-fleur et le chou vert.

    Contre le cancer

    Le brocoli, ainsi que d’autres légumes crucifères contiennent des éléments nutritifs capables de ralentir la croissance des cellules cancéreuses. On évoque notamment ici le cancer de la prostate, du sein, du colon ainsi que la leucémie. Cette propriété bien utile serait due à la présence d’un composant phytochimique appelé l’indole-3-carbinol (I3C)

    Côté cœur

    Le brocoli permet à ceux qui le consomment de réguler la pression artérielle et il réduit également le risque de maladies cardio-vasculaire et d’AVC.

    Contre la fatigue

    Le brocoli une mine d’or... ou plutôt une mine de fer ! Il est de ce fait efficace contre la fatigue et les anémies.

    Ventre fragile

    Le brocoli, cet arbre miniature que l’on pourrait confondre avec un bonzaï est utile afin de soigner les colites ulcéreuses et il prévient également de la gastrite.

    Désir de mincir ?

    Ce légume vert est très faible en calories, ce qui fait de lui le légume idéal pour les régimes amaigrissants. Ajoutez à cela qu’il a le pouvoir de vous rassasier, un peu comme la banane !

    Bien choisir son brocoli

    Celui que vous mettrez dans votre panier de légumes frais doit être compact et ferme. Il doit être doté de couleurs vives et ne doit jamais avoir le sommet fleuri, en mauvais état, ou jauni. En clair, il doit respirer la fraicheur !

    Notons que le brocoli ne doit pas être conservé plus de quatre jours au réfrigérateur. Dans le cas contraire, il perdrait ses propriétés nutritives.

    Il vaudra mieux consommer ce légume vert s’il provient de la production biologique, pour que les bienfaits sur notre santé soient optimaux.

    brocoli marseille brocoli Marseille

    Comment consommer le brocoli ?

    Le brocoli se consomme cru car il est excellent en salade, et de cette manière, il conservera toutes ses qualités nutritives. Si vous le préférez cuit, il faudra tenter de le cuire rapidement et de préférence à la v

    apeur, il faut qu’il soit légèrement al dente, il sera croustillant et délicieux.

    Si son odeur vous dérange durant la cuisson, il vous faudra ajouter dans l’eau de cuisson un jus de citron, cela limitera l’odeur de soufre que dégage ce légume.

    Le brocoli est aussi parfait comme plat d’accompagnement avec des pâtes complètes ou le riz complet.

    A votre santé !

4 article(s)