Contact : 09.54.47.25.58  |   Mon Panier

0item(s)

Votre panier est vide.

Product was successfully added to your shopping cart.

Archives quotidiennes :

  • Moins de gâchis, plus de nourris !

    Moins de gâchis, plus de nourris !

    La Banque Alimentaire de l’Aude a lancé un appel aux producteurs de fruits et légumes afin qu’ils ne jettent pas leurs « produits non commercialisables ». Le but de cet appel est de redistribuer à terme, ces denrées aux plus démunis. Le message est clair : « Producteurs de fruits et légumes, ne détruisez pas vos produits non commercialisables : la Banque alimentaire de l'Aude (...) les transformera en confiture, compote, purée ou jus de fruit. Vos dons feront l'objet d'une défiscalisation. ». Une réelle incitation à lutter contre le gaspillage. Cette collecte réapprovisionnera en produits frais les associations s’occupant de distribuer ces produits aux personnes en situation de précarité.

    Donald Trump confirme le retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris Donald Trump confirme le retrait des Etats-Unis de l’Accord de Paris

    En France, chaque individu gaspille environ 80 kilos de nourriture par an, ce qui revient au total à 5,2 millions de tonnes, sans compter le secteur de la distribution, qui gaspille à lui tout seul 2,3 millions de tonnes.

    Alors que ces chiffres effraient un bon nombre de personnes, ils en font réagir certains.

    A Caen, c’est un collectif, appelé la Caentine qui a décidé de « faire les poubelles » à la recherche de produits emballés afin de des distribuer aux plus pauvres. Certains super marchés ont également décidé de donner leurs denrées périmées.

    En Rhône-Alpes, c’est Soizic Ozbolt qui a pris l’initiative de l’« anti-gaspi ». Elle a créé il y a un an, Fwee. Elle se rend chez les producteurs afin d’acheter les produits non commercialisables (faute de calibre, de couleur ou d'apparence), et elle en fait du cuir de fruit (voir notre article sur le cuir de fruit) !

    A Strasbourg, d’autres démarches ont vu le jour. On peut citer Moi moche et bon!, un jus de fruits responsable, fait à partir de « fruits et légumes moches ». En un an, les trois créateurs on su relever le défi : dix points de vente, 2000 bouteilles de jus vendues, soit trois tonnes de fruits moches devenus bons et beaux ! Et ce n’est pas fini, les trois jeunes hommes ont d’autres projets. Ils vont en effet tenter de développer d’autres produits tels que les soupes, les confitures...

    On souhaite en tout cas longue vie et prospérité à tous ces projets anti-gaspi qui s'occupent d'aider les plus démunis !

1 article(s)